Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie Saint Front - Cassagnes

2 Août 2009, 16:37pm

Publié par Piw

Toujours pas de rando au programme, nous devions faire celle de Saint Romain en nocturne samedi soir, mais on décida finalement d'allez à la bodéga à Lacapelle. Donc, c'est à nouveau une sortie entre nous que nous programmons pour ce dimanche matin. L'heure du départ est fixée à 8h de chez Yoshi à Saint Front et la matinée promet d'être sympa tant il a plu la veille et la nuit précédente, de quoi revenir bien propre. Me voilà donc à huit heure chez mon frère, sans oublier d'apporter croissants et chocolatines histoire de pas partir le ventre vide. Le départ fut donc repoussé à 8h45, le temps de manger un bout et de fignoller le vélo du Yoshi.

 

Nous voilà donc en selle, départ par la route sur quelques petits kilomètres avant de devoir traverser une nouvelle fois la Lémance. Micka et moi l'avions déjà fait (voir les vidéos plus bas), mais notre Yoshi national était bleu en la matière, de quoi filmer l'exploit en espérant qu'il se vautre dans l'eau... Ce qui n'arriva pas (malheuresement). Après cette première entracte, nous voilà repartis vers Sauveterre, direction l'école et sa fameuse monté à travers bois. Le Yoshi qui n'arrêtais pas de me demander si, je cite « c'est là le pire ? », jusqu'à ce qu'on arrive à la fameuse portion, certe pas longue, mais bien raide. Arrivé en haut, il lui fallut un petit moment pour récuperer, l'entrecôte de la veille pesant lourd dans les jambes ^^'. Nous quittons donc Sauveterre direction Loubejac, à travers bois, sans difficultées majeures, si ce n'est la deuxième entractes avec la traversé d'une belle flaques d'eau, sans vautrage non plus... Sans trop savoir où nous allions sortir, le chemin qu'on suivait était franchement sympa, petit faux plat mais le rythme était bon avant d'attaquer LA côte de la matinée, un chemin raviné par la pluie mais d'une difficulté assez élevé et d'une bonne longueur. Content d'arrivé en haut au vu de la descente qui nous attendais maintenant, nous voilà déboulant le chemin comme des malades, Micka devant, moi suivant et Yoshi derrière. Et là, arrivé disons à mi-chemin, j'attends derrière moi un « Oh putain » suivit de magnifique bruit de chute... Première gamelle pour le Yoshi, qu'il réalisa certe dans l'anonymat complet, mais qui restera quand même mémorable. L'explication ? Ni branches ni pierres, juste un peu trop freiné avec le frein de devant, ce qui, évidemment, vous fait faire un joli vol plané par dessus le guidon. Après une bonne rigolade, nous voilà sur une route totalement inconnu. Après quelques kilomètres routiers, avec au passage une belle descente dans les 60km/h, nous arrivons à nous localiser, et non loin de Loubejac, nous poursuivons notre parcours. Encore un peu de route, où le Yoshi découvrira l'effet d'aspiration lorsqu'on « prend » la roue de quelqu'un, nous revoilà au milieu des bois, à travers un coupe feu avant de retrouver un bon vieux chemin de terre. C'est là qu'on décide de s'arrêter pour manger un peu...

Une fois reparti, c'est de chemins en prairies qu'on continue jusqu'à trouver une nouvelle fois un cours d'eau à traverser. Ce doit être la matiné des cours d'eau... Toujours l'appareil photo, toujours le souhait que quelqu'un plonge, mais toujours rien même s'il s'en ai fallut de peu pour Yoshi. Après ça, petit entraînement pour le Tour de France l'année prochaine sur une nationale avant de rattaquer un côteau qu'on devinait corcé. Et première gamelle pour moi, voulant faire mon kéké au milieu des pierres sans déchausser. Je m'en souviendrais... On monte, encore et toujours, mais qui dit monté dit descente, descente qui nous tardais d'attaquer histoire de se reposer un peu, même si nous ne savions toujours pas où nous allions atterir. C'est là que nous avons eu la suprise de revenir non loin de Sauveterre, mais peut-être était-ce trop simple de rentrer bien gentillement par un chemin bien plat, on décide de faire en sens inverse la fameuse route des 60km/h en descente, sachant pertinament que ça allait être violent... Et cet enfoiré de Yoshi devant moi !! En côte !! Et impossible de le rattraper !! Faut qu'il arrête de venir avec nous, il va devenir meilleur que moi !! Heureusement, il n'a pas survecu à la monté à travers bois, la même où quelques heures avant il décolla du vélo, et je finit par le dépasser avant le sommet (un peu de compliments pour moi, que diable !!). Donc, si vous avez suivit, descente de malade pour le retour, avant de retraverser une nouvelle fois la première flaques d'eau suivit d'une deuxième à à peine deux mètres l'une de l'autre. Mais il faut bien que je l'avoue sinon je vais me faire trucider, seul Yoshi et Micka les traversèrent, préférant pour ma part prendre le petit sentier juste au dessus. Non, ce n'est pas de la couardise, non, c'est intelligent et réfléchit... La fin fut tranquille si l'on excepte les quelques pointes de vitesses par-ci par là...

 

Un bien beau parcours qui représente quand même 45 kilomètres et des chemins qui vallent vraiment le détours.

 

Résultats des courses :

 

  • Kilométrage : 45 km

  • Durée : ~ 3 heures

  • Gamelles : Yoshi (1) – Micka (2) – Piw (1)

  • L'homme de la matinée : Yoshi, pour sa gamelle que tous le monde aurait voulu voir !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw


 

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

Commenter cet article