Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Rando à Floressas

22 Août 2009, 22:38pm

Publié par Piw

Au programme pour ce dimanche, une rando à Floressas, petit village situé dans le Lot. Comme la semaine dernière, seul Franky et moi-même sommes de la partis pour une boucle de 45kms. Sur place vers 8h15, nous décidons d'aller nous inscrire : l'acceuil y est plus que chaleureux et carte du parcours et plaques avec un numéro nous sont offerts. On apprend aussi que deux ravitaillements nous attendent, un à 15kms et un autre à 30kms. Deux circuits s'offrent à nous en plus d'une randonnée pédestre ; 30 ou 45 kms, on décide comme je l'ai dis plus haut d'attaquer les 45kms, même si au vu du paysage nous savions d'emblé que la matinée allez être difficile...

 

8h30, le départ étant libre, nous voilà donc en route. Et ça commence plutôt bien avec un peu de route suivit d'une descente qui paraissait plutôt tranquille même s'il fallut que, peut-être en manque de sentation forte, Franky, un peu devant moi et hors de vue, fasse un vol plané par dessus son vélo. Pas trop de mal, mais une poignée de frein complètement tordu... Heureusement que le vélo est pas neuf, hein ;) Décidé à finir cette descente sans faire plus de casse, le voilà qui lève le pied et arrive au fond tranquillement. On est maintenant rendu dans un bas-fond duquel il va bien falloir sortir en remontant d'une façon ou d'une autre. Aussitôt dit aussitôt fait, nous voilà déjà entrain d'attaquer la première grimpé de la matinée. En zigzag à travers le coteaux, celle-ci se monte tranquillement sans trop de difficulté. Non loin de notre point de départ, nous voilà redévalant un chemin à travers les vignes qui nous amène à quelques kilomètres de Sérignac. Ces cinqs petits premiers kilomètres donnent le ton et les quarantes suivants seront de la même trempe. Autant vous dire que ce n'est que le début...

Et comme si les organisateurs voulaient nous rassurer, les cinqs suivants sont bien roulants, coupe feu et chemins propres nous amènent à un rythme élevé vers une nouvelle descente. Celle-ci se révèle être magnifique, un chemin à travers bois vraiment propre et sans trop de cailloux même si le premier virage en épingle nous a un peu surpris, vive les freins à disques, sans quoi je me retrouvais au milieu des bois, le nez dans les feuilles... Une fois en bas, on retrouve la nationale, pas très loin de Vire sur Lot. Et là, nous ne savions pas encore ce qu'il nous attendais... Nos compteurs affichaient une douzaine de kilomètre, qui furent plutôt tranquille, mais c'était histoire de se mettre en jambe, la suite allez être terrrrrible...

 

Donc, nous quittons la nationale pour remonter vers Récès entre deux collines, un sacré putain de faux plats qui dure une éternité. Avec nous se trouvait un mécano de New Cycle, mais je dus m'arrêter un petit moment à cause de drôle de bruit au niveau du disque avant, laissant du même coup Franky partir en tête. Sans trouver de problèmes particuliers, je remonte en selle et rejoint mon collègue au premier point de ravitaillement. Une pause bien mérité après les efforts passés... Trois morceaux d'oranges plus loin, il est temps de repartir. Après une belle descente, le chemin se transforme en « sentier de chevreuil » à flan de colline, autant dire qu'il vaut mieux ne pas avoir le vertiges tant la pandoille sur notre droite était raide et tant le sentier que nous suivions était étroit !! Petit coup de chaud mais moment vraiment sympa. Une descente plus loin, on se retrouve à nouveau dans un trou, autant dire le trou du cul du monde, au milieu des buis et des rochers, mais l'air était frais et le chemin plutôt plat, de quoi se reposer un peu avant de traverser Grézel et d'attaquer LA côte de la matinée et ses quelques quatre kilomètres !! Jamais vu ça, une côte terriblement raide au milieu des cailloux et sous un soleil de plomb. C'est aussi par cette côte que Franky crève la roue arrière, tant mieux dans un sens, toute petite pause est la bienvenue. On répare vite fait et on repart pour arriver au plus haut point de cette rando avec un panorama à 360° au milieu des raisins, vraiment magnifique. C'est par là que nous trouvons le deuxième point de ravitaillement, toujours accompagné des ses oranges et autre coca-cola. C'est là que je me dis que le paysage compense ses fichus cailloux et rochers qui parsèment les chemins, et celui que nous suivons en ce moment en est plutôt bien fournit. Et cerise sur le gâteaux, c'est à nouveau à flan de coteau sur un sentier des plus étroits qu'on cavale vers le Boulve.

 

La fin n'est plus « très loin », et même si le chemin est relativement plat, mes cuisses commencent à me dire de ralentir le rythme sans pour autant se la jouer papy qui va chercher le pain ! Après quelques kilomètres à travers champs, je savais qu'on allait se la faire cette foutu colline que je veillais depuis un petit moment !! Et après quarante kilomètres, l'est plutôt dure la dernière côte ! Mais bon, un petit dernier effort, et me voilà à l'entrée de Floressas, Franky étant arrivé un peu avant moi. A l'arrivée, pains, patés et saucissons nous attendaient, sans oublier les bouteilles de rouges ! Après quelques verres et un petit mot laissé dans le « livre d'or », il est l'heure de rentrer et de prendre une douche bien méritée !

 

Quelle matinée mes amis !! Ce furent 45kms de folies, qui n'ont rien à envier à ceux de St Pompon !! Très peu de plat, à peine quelques kilomètres au départ et un peu vers la fin, même si, la fatigue aidant, j'arrivais plus trop à savoir si c'était plat ou pas, et des côtes et des descentes se succédants sans arrêt !! Mais c'est ça qui est bon ! Niveau parcours, une bonne organisation, des chemins magnifiques, très peu de routes et c'est tant mieux, et des paysages splendides. Ajoutez-y le sourire et la gentillesse des organisateurs, et vous passez une excellente matinée !!

 

Résultats des courses :

 

  • Kilométrage : 45 kms

  • Durée : ~ 3 heures 30 minutes (oui, ce fut TRES difficile)

  • Gamelles : Franky (1) – Piw (0)

  • L'homme de la matinée (ou plutôt la citation de la matinée) : Franky, à bout de souffle après la fameuse côte : « En tout cas, le vtt, c'est pas un sport de PD ! »)

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

 

 

 

 

 

 

 


Commenter cet article

maux 25/08/2009 19:23

vivement dimanche prochain pour les prochaines aventures .oui oui oui !!!!!!!!!!!