Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie Lavaur - Saint Front

30 Août 2009, 15:26pm

Publié par Piw

En ce dimanche ensoleillé mais à la matinée plutôt fraiche, aucune rando au programme, nous décidons donc, Franky et moi, de partir de chez moi pour un circuit qui devrait avoisiné les 30 ou 40 kms. Connaissant plutôt bien les chemins du coin, je m'organise un bon petit circuit qui je sais ne présente pas vraiment de difficulté, hormis une seule que je vous laisse découvrir par la suite. Pas la peine de trop se crever après ce qu'on a « enduré » la semaine dernière !! Je décide donc de refaire à peu près le même circuit que nous avions fait quelques semaines plus tôt avec Micka, Fred et Canard, avec toutefois une petite variante sur la fin.

 

8h15, Franky arrive chez moi, le temps qu'on se prépare et nous voilà parti. On démarre tranquille avec le chemin qui passe derrière l'église de Lavaur et qui remonte à Soucial. Petite descente et petite côte qui met en jambe dès le départ. S'en suit alors la descente vers Fondsalade, à travers cailloux et rochers et ses fameux virages en épingles. Pas de gamelles, dommages... Pour revenir sur Sauveterre, on décide de passer par le chemin de la forge, qui longe plus ou moins la voie ferrée, même si j'espérais intérieurement que quelqu'un est dégagé le fameux arbres qui empêchait tout passages, nous ayant obligé la fois d'avant à faire un sacré détour à travers champs. Mon souhait a du être entendu et le sentier est de nouveau praticable. Toujours plats, pas trop de gadou, nous voilà à Sauveterre à peine éssouflé... Mais nous allons maintenant attaquer la fameuse grimpé de l'école, la même que le Yoshi mit un temps à s'en remettre. Même si j'ai maintenant l'habitude de la faire, elle me fît quand même couler ma première goutte de transpiration. Nous redescendons en suite vers l'Estang à travers l'herbe fraîche et la rosée matinale. Ajoutez-y la boue collée sur les pneus et le cadre et vous obtenez un magnifique distributeur de bouillasse dans la figure ! Nous voilà crépis de la tête aux pieds...

 

Le chemin qui monte vers Bonaguil est toujours aussi sympa, entrecoupé de monté et de descente sur sa première moitié pour se transformer en sentier escarpé sur la fin. C'est sur les hauteurs du plateau qu'on décide de sortir l'appareil au vu du terrain de cross qu'on a devant nous. Avec dans la tête l'envie de faire comme les pros, des sauts au dessus des bosses, nous voilà caméra au poing prêt à filmer la gamelle assurée ! Mais bon, on est vite redescendu sur terre, c'est pas si simple de s'envoler en l'air, c'est même carrément difficile !! Content de notre pseudo exploit (même s'il y a rien eu d'extraordinaire), on reprend la route, direction Bonaguil ! Et là, deuxième occasion de ressortir la caméra, à savoir le sentier rocheux qui descend au parking du château. D'humeur à faire les cons, on décide d'essayer de faire quelques roues arrières sur ce parking, heureusement personne à l'horizon. Plutôt doué le Franky, sauf avec un appareil photo puisqu'il a fallut qu'il rate la seule roue convenable que je réussit à faire malgré une dizaine de tentative... Allez, on repart en direction de St Front à travers un coupe feu plutôt roulant et pas vraiment difficile. Arrivé au village, petite halte chez le Yoshi, histoire de se faire payer un café et un petit gâteau. Halte qui dura plus que prévu et le départ fut assez difficile. Nous allons bientôt attaquer la première vrai difficulté du parcour (il est temps me direz-vous) en empruntant le chemin de « La Fontaine » comme on l'appelle et qui monte à pic vers Lauze. Et bien évidemment, il fallut que je fasse mon intérressant en prenant ma première luge de la matinée... Pas bien grave, nous voilà repartis en direction du « Chemin du Muguet » ou du « Cimetière », une descente qui vaut vraiemnt le coup. Bientôt à Blanquefort, sachant qu'on est quand même au fond du fond du bas-fond, le sentier de l'église nous tendait les bras. Et voilà la deuxième difficulté du circuit. C'est qu'il monte ce fichu chemin !! Et surtout après trente bornes dans les pattes !! Mais bon, la suite est plutôt tranquille : coupe-feu puis route jusqu'à l'arrivée.

 

En conclusion, un circuit plutôt facile, que je fesait découvrir à Franky, mais qui révéla quand même deux difficultés sympa. On est quand même très loin du circuit de Floressas, mais je prépare un circuit assez corsés pour un jour sans randonnée organisé... Massez vous bien les cuisses et les mollets dans l'attente de ce jour...!!

 

Résultats des courses :

 

  • Kilométrage : 35 kms

  • Durée : ~ 2 heures 45 minutes (on a plutôt glandouillé...)

  • Gamelles : Franky (0) – Piw (1)

  • L'homme de la matinée : pas vraiment d'exploit, on va dire moi pour la gamelle en côte.

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw


 

 

Commenter cet article