Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

La Rando des Rochers à Saint-Vite (47)

24 Juin 2012, 20:18pm

Publié par Piw

 

vlcsnap-2012-06-27-21h47m02s228     Bonjour à toutes et à tous !

 

     Aujourd'hui, direction Saint-Vite, pour participer à la randonnée organisée par le Club VTT des Rochers. Au programme, deux circuits vtt : 25 et 45 kms et un circuit pédestre de 15 kms. Le soleil brille, et aucun nuage à l'horizon. Sur place vers 8h30, je vais retrouver Ludo, Nathalie ainsi que Romain et c'est avec eux trois que je vais faire la majeure partie de cette rando.

     Beaucoup de monde ce matin et la ligne de départ est bien remplie lorsque retentit le coup de sifflet, signe qu'il est l'heure de partir.

 

     C'est un beau peloton qui quitte Saint-Vite, s'appropriant la route comme si aucune voiture n'avait le droit d'y circuler. Aux dires de certains, les traceurs n'ont pas cherché la difficulté, la matinée va être placée sous le signe du roulant et du bavardage. On roule en direction de Perricard à un rythme bien pépère. Après un sympathique passage en sous-bois légèrement trialisant, l'une des premières montées va légèrement séparer le groupe. Rien de bien ardue cependant et nous arrivons rapidement sur les hauts de Lagrolère. Magnifique point du vue sur les hauteurs avant de redescendre dans la Combe de Bazérac pour rapidement renquiller sur une nouvelle montée. Ludo est quelque par devant et c'est ici que je vais faire un petit bout de route en compagnie de Bruno du PechBike. Le premier ravitaillement se trouve à Thézac mais surtout après un superbe single à flan de coteaux et aux virages plus que serrés. Il va s'en dire qu'il vaut mieux la descendre que la monter celle-là ! Thézac se dessine maintenant devant nous pour une pause bienvenue.

 

vlcsnap-2012-06-27-21h54m54s37     Lorsque je repars du ravito, c'est en compagnie de mes trois collègue et de Guy. Une longue portion de route avant de trouver un vieux chemin longé sur ses côtés par d'ancien mur dont chaque pierre semblent vous raconter son histoire. Des pierres, nous en aurons maintenant un peu plus et il faut prendre garde où l'on met les roues, surtout que la vitesse va en s'intensifiant. Je talonne Romain de prêt et espère au fond de moi qu'il ne chute pas sans quoi je le rejoindrai sans autre forme de procès. Un très bon passage donc, avant de retrouver un morceau bien plus calme. Deux ou trois montées sont de la partie, mais rien de bien méchant dans l'ensemble, une rando plus pour la détente que pour le dépassement de soi. Dans les champs jaunis par un puissant soleil d'été, les agriculteurs s’affairent à préparer les foins, propageant alentours une douce odeur d'herbe sèche qui vient vous caresser les narines de sa légère touche piquante. Bien loin des préoccupations de la vie de tous les jours, nous profitons de l'instant, tout simplement, dans des décors de cartes postales.

     Nous quittons ses vastes prairies pour replonger dans un ambiance un peu plus pierreuse lorsque nous sortons de cette bonne descente le long du Tertre de Larive. La dernière « grosse » difficulté est à présent devant nous, c'est qu'il va falloir remonter jusqu'à Bourlens. Petit village où se trouve d’ailleurs le deuxième ravitaillement. Sans se presser, rien d'insurmontable et c'est tranquillement que l'on dépose les vélos et attaquons cette fois-ci les sandwichs et le rouge.

 

vlcsnap-2012-06-27-21h51m43s175     La dernière partie n'aura rien de bien sorcier, pas mal de route quand même, un peu moins de passages boisés et un peu plus d'herbes et de champs. On traverse Saint-Georges pour trouver un savoureux single par le Pech de Vidal. Bien cassant, mais très ludique, comme toujours, des passages que ne durent pas assez longtemps ! Enfin, nous rentrerons à Saint-Vite après 45 bornes en un peu plus de deux heures et trente minutes, autant dire que ce fut très roulant !

 

     Une nouvelle fois, la Rando des Rochers sonne comme une « pause » dans la ronde estivale des randos qui se veulent de plus en plus physique. Une parenthèse bienvenue, qui permet de souffler et de passer un dimanche sans chercher la difficulté. Une sorte « d’œil du cyclone », avant de renquiller pour des Rocs en plein pays Lotois ou des dénivelés de malade en plein cœur de la Dordogne. Et y'a pas à dire, ça fait du bien ! Continuez comme ça, cet effet « Kinder Maxi » que vous nous proposez n'a pas son pareil en cette saison !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw

 

On a aimé :

  • ambiance « petite maison dans la prairie »

  • des ravitos fournis

  • une pause agréable dans la difficulté des dernières ou des futures randos

 

On a moins aimé :

  • de longues portions de route par moment

 

Circuit : 45 kms / Durée : 2h35 / Moyenne : 17,7 kms/h

 

 

 

 

240612

alt240612

 

 

Commenter cet article