Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

La Sauveterroise à Sauveterre(47) du 05 mai 2013

8 Mai 2013, 14:37pm

Publié par Piw

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

vlcsnap-2013-05-08-16h19m54s115           Aujourd'hui, c'est en « mes » terres que je vous emmène, puisque une rando est organisée à Sauveterre-la-Lémance. A même pas dix kilomètres de chez moi, nous décidons avec Guillaume de nous y rendre en vélo. A huit heure du matin, l'air est encore bien frais ! Nous serons bien assez tôt sur place et aurons tout le temps qu'il faut pour s'inscrire et discutailler avec quelques connaissances. Deux circuits vtt sont proposés, un de 25 kilomètres et un second de 45. Un circuit pédestre est aussi de la partie avec 15 kilomètres. Nous sommes une soixantaine de vététistes sur le départ qui est donné à neuf heure sonnante.

 

           L'air se réchauffe assez vite et les premiers kilomètres vont largement y contribuer. Nous quittons Sauveterre en direction de Lasfargues et le GR. Cette première côte va d'emblée étioler notre groupe et jusqu'à La Croix de Veyrines, c'est une large sélection qui va s'opérer. Nous roulons à présent en direction de Lavaur. Ça roule plutôt bien et la descente suivante est un pur plaisir. Éviter les piégeuses racines tout en prenant de plus en plus de vitesse pour finalement réduire le rythme et négocier ce virage en épingle avant de raugmenter l'allure pour finir dans cette longue combe. Enfin, nous suivrons le chemin bien connu des Fontaines de Lavaur, chemin ô combien chargé d'histoires et de récits paroissial, pour finalement trouver le premier ravitaillement juste avant Fonsalade. A peine dix kilomètres, pour la plupart roulant, et déjà la première pause. Nous mangeons un bout et repartons rapidement, n'ayant pas vraiment souffert sur ce premier morceau.

           Cette deuxième partie qui nous attend sera un peu plus longue que la première et un peu moins roulante. Nous faisons un petit détour par Le Buguet avant de revenir en direction de Sauveterre par ce chemin qui passe d'une vlcsnap-2013-05-08-16h20m03s215« forêt » de buis à l'atmosphère fraîche et humide à une partie bien plus aride et caillouteuse. Un changement radical, sans oublier cette bonne grosse flaque, ou plutôt mare, de boue que peu auront le courage de traverser. La montée suivante jusqu'à La Ville gardera cette impression de fraîcheur végétale, même si l'ascension n'est pas de tout repos. Nous laissons les murs du château de Sauveterre derrière nous et nous enfonçons sur ce léger faux-plats après le Moulin de Redon. On roule vraiment tranquillement pour l'instant et toujours en groupe. Ça monte doucement quand soudain, nous bifurquons sur gauche et là, le ton change radicalement. Du léger faux-plats que nous venons de faire, nous passons directement à une bonne montée très raide. Le rythme à maintenant bien ralentit et les souffles se font plus régulier. Et quand vous pensez en avoir finit, c'est pour mieux reprendre de plus belle ! Enfin, la descente suivante s'annonce, rapide, au beau milieu d'un vaste champ où quelques arbres viennent apporter une fraîcheur surement bienvenue quand la saison des moissons sera venue. Nous rejoignons les Escaliers et entamons la descente qui va nous mener directement dans la vallée où s'écoule la Thèze.

           Cette descente peut se diviser en deux parties : une première très rapide et reposante et une seconde plus technique. Nous arrivons en territoire Lotois et cela se voit. Même l'atmosphère parait différente tant et si bien que la chaleur semble plus agressive. Finit pour l'instant cette fraîcheur boisée apportée par la végétation en pleine croissance et gorgée des pluies des jours passés. Les pierres et autres arbustes à épines sont maintenant de la partie. Finalement, le deuxième ravitaillement se trouve un peu après et cette fois-ci, la pause dure nettement plus longtemps que tout à l'heure !

 

 vlcsnap-2013-05-08-16h20m26s195           Nous voilà repartit pour la dernière partie de cette rando. Quelques kilomètres de plus dans cette vallée avant de trouver le GR36 et cette large piste qui n'en finit plus de monter. Ça grimpe, ça tourne, encore et encore. Jusqu'à Gendrou, cela restera du même acabit, et même après ! La piste est loin derrière, certes, mais le chemin au milieu des châtaigniers grimpe toujours autant. Enfin, ce n'est que lorsque nous trouverons le GR que nous pourrons profiter d'un peu de repos et d'une magnifique descente ! Fût un temps où ce sentier tenait plus de la mono-trace que de ce qu'il est devenu aujourd'hui, mais ne boudons pas notre plaisir et profitons de toute la beauté des lieux. Un peu de technique pour commencer, un peu de devers avant de prendre de la vitesse et attention, ça glisse par endroit ! Une petite succession de petites bosses pour la suite avant de finir à l'Estang, devant cet immense pré qui vous fait face et dont vous savez pertinemment que Sauveterre se trouve derrière. Et ça monte, ça glisse encore par endroit et enfin, le dernier single de la matinée est devant vous, bien glissant lui aussi par moment. Enfin, l'on dépasse quelques marcheurs devant l'école et nous voilà de retour dans Sauveterre après trente sept kilomètres. Comme il se doit, petite pression avant de repartir en vélo pour rentrer à la maison ! En somme, une petite cinquantaine de kilomètres ce matin, c'est quand même pas trop mal !

 

           Première édition de cette rando, sobrement appelée « La Sauveterroise ». Un tracé bien sympathique, pas trop dur et les enchaînements entre montées et descentes étaient bien agencés. Des ravitaillements vraiment copieux, et pléthores de « gilets jaunes » aux carrefours dangereux. Dommage cependant qu'il y est cet écart entre la distance annoncée et la distance réelle. Quasiment huit kilomètres en moins, quel dommage tant le plaisir de rouler à nouveau sur ces chemins fut grand !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw

 

On a aimé :

  • Un tracé sympathique et agréable

  • Des ravitos vraiment copieux

On a moins aimé :

  • Un écart élevé entre ce qui était annoncé et la distance réelle

  • Des flèches vertes en cette saison, c'est pas toujours évident

Circuit : 37 + 13 kms / Durée : 3h10 / Moyenne : 17 kms/h / D+ : 660 (rando uniquement)

 

 

 

050513

050513alt
 

Commenter cet article