Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Les Chroniques 2012 - Dernier Chapitre

26 Février 2013, 10:42am

Publié par Piw

banniere chroniques2012final  

 

 

-  DERNIER CHAPITRE -

- RALLIEMENT-
- DE VENDEMIAIRE A FRIMAIRE - 


 

 

vlcsnap-2012-09-30-16h20m51s5Oyez, oyez ! Ceci est mon dernier passage par ici, certains diront peut-être que ma venue les surprend après tant de jours sans nuls signes de ma présence, mais je me présente bel et bien à vous, une ultime fois, afin de conclure l'histoire de nos compagnons commencée ici même il y a quelques temps déjà. Place maintenant au dernier chapitre de ce récit...

 

Nous entrions dans le mois de Vendémiaire, celui-là même qui sonne la grande messe des vendanges. Il ne faisait aucun doute que l'été touchait à sa fin. Les feuilles sur les arbres commençaient à dénuder leurs branches, formant au sol un épais tapis sous lequel chemins et sentiers allaient petit-à-petit disparaître pour quelques temps. La chaleur étouffante des dernières décades laissait jour après jour la place à un air plus doux, un air plus frais. Ce début d'automne annonçait avec lui la fin de la saison des joutes, et l'une des dernières emmena nos braves en des terres inhabituelles, les terres Tarn-et-Garonnaise. Ils ne foulèrent cette province qu'en de très rares circonstances, et c'est pour eux l'occasion de venir à nouveau en ces lieux. Les cieux, en cette matinée venteuse, arboraient une teinte surréaliste, comme si les dieux eux-même tenaient à assister au spectacle qui allait avoir lieu. Ils furent un nombre impressionnant à participer à ces joutes, et le divertissement n'en fut que plus grand. C'est épuisés qu'ils reprirent la route, mais malgré tout heureux de conclure cette saison de si belle manière.

A présent, il était temps pour eux de revenir en des terres bien connues, des terres qui sont leurs. Pourtant, des doutes assaillirent l'esprit de l'un d'entre eux : « et si notre aventure s'achevait ainsi ? » « et si cet hiver qui s'annonce amenait avec lui plusieurs mois de voyage en solitaire ?» ; telles furent les craintes qui germèrent en son esprit jusqu'à la fin du mois de Vendémiaire. Pourtant, si l'avenir avait pu se livrer à lui, il aurait vu et vlcsnap-2012-11-18-19h22m17s238aurait su qu'une nouvelle page de son histoire allait se tourner et que rien ne serait plus jamais comme avant...

Nous quittions désormais Vendémiaire pour accueillir Brumaire en nos demeures. Les brumes et les brouillards n'allaient point tarder à faire leur apparition, amenant avec eux une rosé matinale qui de temps en temps, viendrait à couvrir de millier de minuscules perles d'eau une végétation en passe de s'éteindre pour les mois à venir. Les craintes qui tourmentaient l'esprit de notre brave un peu plus tôt furent soudain balayés un beau matin au ciel pourtant chargé. Il comprit alors que, non, cet hiver qui s'annonce, il ne voyagerait pas seul, entouré désormais de compagnons, d'hier et d'aujourd'hui, anciens et nouveaux. Et même si les différents périples en ce mois d'un gris monotone ne les menèrent guère plus loin que les alentours de leurs hameaux respectifs, ils furent à chaque fois plus nombreux à partager ces moments uniques. Dans le ciel, les grues et les oies sauvages avaient depuis longtemps rejoints des terres plus hospitalières, même si les derniers jours de ce mois furent d'une douceur inattendu. C'est aussi en cette période que leurs pas les menèrent aux alentours de Villeréal, à la découverte de nouvelles contrées. Ils y découvrirent des chemins magnifiques, sublimés par une nature aux couleurs changeantes et chatoyantes. Cette année était sur le point de se conclure lorsque Frimaire s'annonça à eux...

Ce matin là, ils comprirent avec désarroi que la mauvaise saison était bel et bien en nos terres et qu'il faudrait être patient avant de retrouver toute l'allégresse des joutes passées... Mais ce matin là, donc, fût l'un des plus froid qu'ils n'eurent connut depuis le début de notre histoire. Preuve en est qu'ils ne furent que très peu à braver les éléments et les températures glaciales. Leur matinée ne les mena guère très loin mais leur permit malgré tout d'assister à un spectacle rare et magnifique, un spectacle qui vint un peu réchauffer leurs âmes. Une superbe biche, Reine des forêts, eu la bonté et la mansuétude de se montrer à eux dans toute sa splendeur et sa prestance, comme pour leur prouver que leurs efforts ne furent pas vains.

 

vlcsnap-2013-01-02-16h12m55s88Leur voyage touchait à sa fin, pourtant, leurs deux ou trois derniers périples apportèrent eux aussi leurs lots de surprises et de rencontres. Frimaire, le mois où un froid tantôt sec tantôt humide vient s'installer sur le royaume, était à présent bien entamé alors que moult compagnons les rejoignirent le temps d'une ou plusieurs excursions. Des bas-fonds de Cuzorn dominés par les ruines de ce qui fut un rutilant donjon ou de ceux de Lacapelle-Biron et de ses brumes récurrentes, nul n'aurait deviné que leur groupe s'enrichirait ainsi à chaque nouvelles décades passées. Ils retrouvèrent aussi la compagnie de l'un des leurs qui dû se retirer de l'aventure quelques mois plus tôt, mais dont l'esprit et la présence accompagnèrent chacun de leurs pas tout au long de leur quête. Les derniers jours de Frimaire arrivèrent et avec eux le solstice d'hiver. L'année approchait de son terme, une année riche en émotions et en aventures. Nos braves, enrichis de nouvelles rencontres, d'émerveillements, de doutes et d'incertitudes mais aussi de joies et de fiertés, conclurent ce cycle, le regard dorénavant tourné vers l'avenir, prêt à faire face à toutes les nouvelles épreuves qui pourraient se présenter à eux alors qu'une nouvelle page de leurs vies venait de s'écrire dans le grand livre de leur histoire...

Ainsi donc s'achèvent leurs Chroniques, mais bientôt, Nivôse va refaire parler de lui et perpétuer l'engrenage d'un cycle éternel. Et puisque ce nouvel an de grâce n'en est encore qu'à ses balbutiements, je me retire donc, scrutant et observant les moindres faits et gestes de nos braves, afin de compiler leurs histoires, leurs peines et leurs bonheurs pour revenir vous les livrer très bientôt, lorsque le prochain solstice d'hiver sera de retour...

 

A présent, mes bons amis, je vous quitte, et que les Eléments vous soient amicaux durant les nombreuses lunes qui vous attendent et qui vous séparent de notre prochaine rencontre...

 

 

Commenter cet article