Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Randonnée à Auradou

20 Juin 2010, 14:38pm

Publié par Piw

Bonjour à toutes et à tous !

 

            Aujourd'hui, c'est du côté d'Auradou que je vous amène, petit village perdue entre Penne d'Agenais et Laroque Timbeau. Prévu un peu au dernier moment vu l'emploi du temps de chacun, c'est donc à trois que nous allons pédaler, à savoir Micka, Franky et moi. C'est aussi l'occasion de sortir enfin avec les maillots au couleur du club de Monpazier, car oui, on les a enfin récupéré quelques jours plus tôt. Et le vert clair au milieu d'une foule de vtt, ça se voit assez bien ! Mais bref, revenons à cette rando, où on se trouve sur place vers 8 heures, histoire de s'inscrire même si à priori il s'agit d'un départ libre. J'aime pas trop ça, surtout qu'on a du partir plus tôt que prévu, les quad devant bloquer la circulation n'étant pas encore partie et nous doublèrent sur la route ^^'. M'enfin, Micka est un peu inquiet quand au type de terrain dans le coin, mauvais souvenir de Bon-Encontre l'année dernière, surtout au temps pourri qu'il a fait ces derniers jours. Je pris pour qu'il se trompe et espère pouvoir finir cette rando que Fred et moi n'avions pas fait jusqu'au bout lors de la dernière édition, suite à une chute de Fred...

 

            Allez, le départ étant libre, nous voilà partie sur la route avec une selle qui fait des siennes pour Franky et une presque gamelle pour Micka ^^' Nous pédalons sur la plat, un petit moment sur le bitume malgré tout, avant d'attaquer les choses sérieuses par un chemin d'herbes sur notre droite. Le temps est agréable et le paysage plutôt sympa, ni trop chaud ni trop froid, cela promet une bonne matinée... Erreur... Le chemin est quand même difficile, l'herbe se mélangeant à la boue plus qu'amoureuse et qui se colle partout où elle peut. On grimpe ce coteaux tranquillement,  petits faux-plats et pentes raides se cotoyants. Franky est parti devant, la boue semblant moins adhérer sur son vtt, ce qui n'est décidément pas mon cas ni celui de Micka, étant obligé de s'arrêter pour enlever le surplus de glaise. Ça commence bien dites donc... Le chemin continue, alors que nous passons non loin d'un troupeau de vaches et d'un organisateur en quad semblant faire le berger ^^' Toujours sur des chemins qui grimpent de plus en plus, la boue collée à la chaîne et au dérailleur nous obligeant à redoubler d'effort pour avancer. Sans oublier les tour de roue dans le vide à cause une nouvelle fois de cette gadoue... Pourtant, au milieu de tous ces vtt-istes poussant leur vélo, nous y compris, un courageux grimpe, doucement, mais grimpe quand même cette impressionnante montée, faisant fit des difficultés du au terrain. Chapeau !

 

            Enfin, nous retrouvons la route et en profitons pour nettoyer sommairement nos bécanes, salissant par la même les maillots tout neuf du club ! Le blanc du short n'est plus très blanc, va falloir faire appel au chat ^^' Nous suivons la route encore un petit moment, sur une portion plutôt plate, et la vitesse a pour effet de nettoyer les roues en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Et lorsque de nouveau, nous nous engageons sur des chemins bien détrempés, c'est au tour de Micka d'avoir un problème à la fixation de sa selle. Courte halte avant de repartir, guettant la moindre flaque d'eau, avec le maigre espoir qu'elle fasse partir quelques parcelles de cette argile maudite. On ne restera pas longtemps sur ce chemin, et c'est une nouvelle fois sur le goudron que nous nous trouvons pour une descente du tonnerre.

            Une bien belle descente, avec un virage en épingle bien placé, direction le blé pour celui qui arrive un peu trop vite et qui n'arrive pas à négocier son virage ^^' Le fond arrive et le parcours part soudainement sur la droite par un chemin à l'air peu engageant. Mes freins s'en souviennent encore vu l'odeur de cramé qui régnait autour de mon vélo ^^'

 

            Direction ce chemin encore plus merdique que les précédents, où vous êtes obligés de vous arrêter tous les dix mètres pour débloquer les roues que la boue empêche de tourner. Drôle au début, ça devient un vrai calvaire quand le dit chemin est interminable ! Franky et Micka sont devant, et je pris, c'est salaud je sais, pour qu'il soit dans la même merde que moi, c'est le cas de le dire ! Mon vélo pèse une tonne, et lassé de devoir forcer comme un dingue pour le pousser sur deux mètres, c'est sur l'épaule que je vais continuer en espérant bientôt voir le bout de cet enfer. Je marche toujours, le rythme est de plus en plus lent et le vélo de plus en plus lourd quand j'aperçois enfin la route et Micka ainsi que d'autres participants en pleine séance de nettoyage. J'arrive enfin à leur hauteur et commence moi aussi à sortir un maximum d'argile. Et dire que je viens juste de changer la chaîne... Sniff...

            Comme le fait alors remarquer un collègue, c'est pas Auradou mais Auraboue ^^' Pas mal, fallait y penser. Après dix bonnes minutes d'un nettoyage un peu inutile au demeurant, puisqu'il m'est de plus en plus difficile de locker mes chaussures et que mon dérailleur fait des siennes, nous attaquons cette montée, fort heureusement sur la route.

            Nous nous retrouvons bientôt tous les trois, et chaque coups de pédales devient de plus en plus difficile. A tel point que lorsque nous arrivons à l'embranchement des circuits, nous avions décidé un peu plus tôt de partir sur le plus petit, sachant tout de même qu'il reste encore une bonne dizaine de kilomètres... Pourtant, d'autres dans le même cas que nous vont décider de rentrer par la route, même s'ils ne connaissent pas trop le coin. Il ne nous faut pas longtemps pour se décider et leur emboîtons le pas, lassé et frustré de cette argile collante. C'est donc par la route que nous retournerons tranquillement à Auradou après seulement quinze kilomètres...

 

            Petite rando ce matin, la faute du au temps désastreux des derniers jours, bien que les organisateurs ont fait ce qu'ils ont pu pour changer le circuit au dernier moment. A croire que cette rando est maudite pour moi, puisque voilà deux fois que j'y participe et voilà deux fois que je ne peux la finir ! La troisième sera t-elle la bonne ? Réponse l'année prochaine !

 

Résultats des courses :

 

Kilométrage : 15 kms

Durée : ~1h05

Moyenne : 13,1 km/h

Vitesse Max : 55 km/h

Gamelles : Plusieurs glissades, sans allez jusqu'au bout ^^'

Météo : Nuageux

L'homme de la matinée : Le mec et son vélo encore propre malgré les chemins catastrophiques !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw.

 


Commenter cet article