Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Randonnée à Floressas

28 Août 2011, 14:56pm

Publié par Piw

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

vlcsnap-2011-08-29-16h40m46s192      Fin août... Bientôt la fin de l'été et le retour des fraîches températures matinales... Mais c'est aussi aujourd'hui qu'a lieu la 4ème édition de la randonnée organisée à Floressas, charmant petit village situé entre la Basse vallée du Lot et le Quercy blanc. Damien et moi-même serons rejoins par Franck, ayant fait le déplacement pour l'occasion. Nous serons sur place un peu avant huit heures, le départ étant donné à huit heures trente. Au programme, deux circuits vtt : 35 et 50 kms, ainsi qu'un circuit pédestre de 15kms. Bien évidemment, nous optons pour le grand circuit, ayant une revanche à prendre sur l'année dernière. L'inscription est de seulement cinq euros, autant dire qu'il est fort rare de nos jours de trouver un prix aussi petit pour une rando ! Pas mal de monde sur le départ, qui comme chaque année, se tient devant l'imposant château datant du XIVème siècle. Et c'est sous un ciel qui ne demande qu'à se réchauffer que le départ est donné.

 

      On démarre par la route avant de s'attaquer à une belle descente le long des vignes qui se transforme rapidement en un magnifique single boisé. Pourtant, comme on vient juste de partir, dur de vraiment s'éclater, étant obligé de prendre le rythme de celui qui est devant vous. La descente se fera donc tranquillement, Damien étant déjà quelques mètres devant alors que Franck se trouve pas très loin derrière. On passera sur ceux qui s'arrêtent en plein milieu du chemin ou en pleine côte... Le balisage semble pour l'instant assez léger et c'est pas la suite qui va me contredire ! Petit fossé au milieu des bois, où toute notre attention est focalisé sur le pilotage et c'est l'erreur d'orientation... En effet, on est quand même assez nombreux à ne pas avoir su voir les flèches qui partaient sur gauche, et la couleur de ses dernières ne facilitait pas la chose : rose délavé, au milieu de la végétation, ça vous saute pas aux yeux... Pourtant, sur de nous vu la rubalise, on poursuit sans savoir que l'on venait de se tromper...

vlcsnap-2011-08-29-16h53m45s15      Cela dit, le tracé est tout même fort sympathique ! Une petite montée bien raide avant de trouver une longue piste roulante pour finir par une descente de toute beauté où la fraicheur du buis se mêle à l'ivresse de la vitesse. L’épaisseur de la végétation étant telle qu'à certains endroits on avait l'impression que la nuit n'allait pas tarder à tomber ! Amis aux lunettes de soleil et autres verres fumés, bon courage ! Nous poursuivrons sur un sentier qui fait mine de remonter et qui se transformera vite en une côte somme toute relativement ardue, au bout de laquelle on va retrouver Floressas après quinze bornes et c'est là que l'on comprend : on vient de faire le circuit des marcheurs ! Et merde... La déception laisse vite la place à la détermination. Puisque partir sur le grand circuit maintenant relèverait de la torture, autant repartir pour les 35 tout en faisant attention au balisage cette fois-ci ! Et nous voilà recommençant, avec déjà quinze bornes dans les pattes...

 

      On est donc tous les trois, redescendant le sympathique petit single du début, à une vitesse nettement plus élevé qu'au départ. Petite crevaison pour Franck, vite réparée. On poursuit à rythme rapide jusqu'à trouver la fameuse bifurcation que l'on avait raté, tentant de comprendre le pourquoi de la chose. Les paysages que l'on va trouver maintenant sont typiques du Lot : cailloux et points de vue magnifiques, sentiers sinueux en dévers au milieu d'une végétation à l'odeur particulière. Malgré tout, notre attention se porte un peu plus sur le balisage, histoire de pas faire une deuxième bourde ! Et surtout, une question nous taraude l'esprit : est-ce que le ravito aura plié bagage ? Nous passons en revue tous les dieux que nous connaissons afin de ne pas se retrouver sans jus d'orange et autres fruits qui seront surement les bienvenues après trente bornes sans pauses !

      Un petit groupe de vététiste nous rejoint, on est pas les seuls dans cette « galère » ! Les montées et les descentes se succèdent, sur un circuit tous nouveau et vraiment superbe ! La dernière côte sera l'occasion de distancer Franck, qui commence à montrer quelques signes de fatigues. C'est aussi ici que « notre » groupe de vététistes « QNSPSUB » «(Qui Ne Savent Pas Suivrent Un Balisage...) va augmenter. Fort heureusement, c'est au bout de cette interminable grimpette que l'on va trouver le messie : le ravito ! Une longue pause s'impose, avalant tout ce qui passe mais se réservant le pâté et le jambon pour le prochain... L'ambiance sur le stand est excellente et c'est tout en rigolant que l'on discute avec les organisateurs de nos déboires.

   

vlcsnap-2011-08-29-16h41m10s155     On repart, ayant refait le plein d'énergie. La suite sera tout aussi magique, avec des chemins tous aussi fabuleux les uns que les autres et des points de vue à tomber. Et que dire de ce soudain changement de décor, passant d'un paysage purement Lotois à un sous-bois typique de chez nous, avec ses châtaigniers, ses fougères et sa relative humidité. Le dépaysement est total et cette fraîcheur inattendu est très bienvenue !

      C'est aussi sur cette moitié que l'on va trouver de superbes descentes. De la descente rapide et peu techniques où le maître mot est l'éclate à celle un peu plus technique comme on en a vu à Cahors, tout est fait pour vous éclater et on voit que, même si le balisage est un peu juste, les organisateurs ont tout fait pour proposer des chemins inédits et vraiment exceptionnels. Quel plaisir que de trouver le second ravitaillement au pied de ce single sinueux dévalant le coteau dans toute sa longueur !

 

 

     Chose promise, chose dû, j'attaque donc les sandwichs au jambon ! Mes collègues font de même dans une ambiance toujours très conviviale ! On prends notre temps avant de repartir. Franck arrivant dans ses limites, il décide de rentrer par la route, chose que nombreux autres vététistes feront. On décide avec Damien de faire de même histoire de boire une pression ensemble à l'arrivée, même si l'envie de terminer par les bois se faisait sentir. C'est donc sur une longue portion de route montante que nous allons retrouver Floressas, sous un soleil déjà chaud. Nos compteur atteignent les 46 kms, on est pas loin de l'objectif que l'on s'était fixé au départ. On finit sur une bonne pression bien vlcsnap-2011-08-29-16h54m12s52fraîche et des souvenirs pleins la tête avec de bonnes tranches de rigolades dedans, et c'est là le principal !

 

      Floressas édition 2011, c'est finit ! Un tracé entièrement revu et qui nous a semblé un poil moins dur que l'an passé, mais on va pas s'en plaindre ! Des décors toujours superbes, une ambiance du tonnerre, des ravitaillements débordants de bonnes humeurs et un prix vraiment petit, que demander de plus ! Dommage que le balisage fut si léger, même si on a sentit que les organisateurs ont fait tout leur possible pour nous proposer une rando de qualité. Mais ne terminons pas sur cette note un poil négative tant tout le reste fut excellent ! A n'en pas douter, on reviendra l'année prochaine !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw

 

Circuit : 46 kms / Durée : 3h / Moyenne : 15 kms/h

 

 

 

- Le cas du balisage -

 

     Même si comme on l'a vu, le balisage était limite, du en partie à la couleur des flèches, on aurait quand même du voir celles qui nous ont fait défaut nous faisant partir sur le circuit du pédestre. La preuve ici :

 

DSCF0008-032_0001-copie-1.jpgDSCF0008-032_0002-copie-1.jpg

 


 

Commenter cet article

Nicolasflo 02/09/2011 11:15


Superbe ton CR et la video,!
On s’est un peu (beaucoup) raté sur le flechage cette année, mauvais choix de couleur, pluie sur le felchage la veille, pas mal de gars se sont paumés comme vous!, point noir de cette année.Nous
ferons mieux l'année prochaine!


Piw 02/09/2011 19:45



Merci ! C'est un tel plaisir que de rouler par chez vous que les petites erreurs de parcours sont vites oubliées ! On attend la prochaine édition avec impatience !