Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie à Tourliac

16 Mai 2010, 11:45am

Publié par Piw

Bonjour à toutes et à tous !

 

            Cette semaine, c'est du côté du lac de Tourliac que je vous propose de vous amener, pour une petite sortie bien sympathique.

            Mais avant de commencer, un petit résumé de ce que nous avons fait la semaine dernière. Tout d'abord, Micka se rendit à la rando organisées tout les huit mai à Monsempron-Libos. Boulot oblige pour ma part, je ne pus m'y rendre et c'est donc seul qu'il y alla. Peu de participant étaient sur place, faut dire aussi que le temps était vraiment catastrophique, avec de ces averses bien senties. Il participa malgré tout au 45 kilomètres pour un parcours qui partait du haut de Monsempron, pour partir sur Condezaygues avant de revenir vers Lacapelle, Cuzorn, Bonaguil pour enfin retourner sur Fumel. Un parcours qu'il trouva assez sympa malgré donc un temps plus que pourri...

            Le lendemain, Stéphane avait préparé un circuit d'environ 45 kms auquel Fred et Micka prirent part. Point de sortie pour ma part en ce dimanche, c'est donc lundi que je me fis une courte virée d'une quinzaine de bornes histoire de pédaler un peu de la semaine.

 

            Mais revenons à aujourd'hui et à notre sortie. C'est une nouvelle fois de Biron que nous allons partir en ce dimanche une nouvelle fois gris et plutôt frais pour un mois de mai. Fred et moi sommes sur place un peu avant 8h30 alors que nous y retrouvons Micka, qui a sortit son vieil MBK pour l'occasion, son Bulls étant en réparation, ça risque d'être intéressant ^^', Stéphane, Canard et Bruno. Nous voilà tous les six fin prêt et c'est sous quatre gouttes de pluies que nous démarrons. Nous quittons les lotissements par la route en direction de la Cambe de l'Homme pour peu après bifurquer sur gauche dans les bois. Plutôt plat, nous arrivons finalement sur une chouette descente avant de se faire un peu de route, suivit d'un chemin de castine pour terminer par une descente rocailleuse. La suite va être un peu plus corsé... En effet, nous quittons le chemin principal pour de nouveau s'enfoncer dans les bois par un chemin bien gras et qui, de surcroît, monte pas mal. Chacun à notre rythme, nous parvenons malgré tout tous au bout de nos efforts, non sans quelques glissades et une presque gamelle pour Bruno. Nous voilà maintenant sur la route de la Cambe de l'Homme que nous ne faisons que traverser pour prendre un nouveau chemin au milieu des bois qui va nous mener vers plusieurs petits soucis...

 

            Nous avançons à bon rythme malgré le chemin pas toujours très propres, les branches mortes et autres ronces étant assez nombreuses, lorsque Stéphane nous annonce qu'une bonne surprise nous attends bientôt. En effet, face à nous se présente une côte pas bien longue mais terriblement raide ! Pourtant, malgré l'apparente difficulté de la chose,  nous parvenons tous plus ou moins sans trop souffrir à franchir cette montée. Étant un des premiers au « sommet », j'en profite pour sortir l'appareil histoire de filmer les deux manquants, Fred et Micka. Voilà Fred qui grimpe tranquillement, manque plus que Micka... Et là, j'attends, j'attends et attends encore et toujours rien... M'enfin, elle est pourtant pas si longue cette côté, y aurait-il eu une faille temporelle à moment donné ? ^^'  J'arrête mon enregistrement et décide d'aller voir ce qu'il se passe. Pas étonnant qu'il n'arrive pas le Micka, il vient de péter sa chaîne tout en bas... Pas de bol... Mais au bout d'une petites dizaines de minutes de réparation, nous reprenons le cour de notre sortie avant une nouvelle panne. Et c'est pour Fred ce coup-ci avec la roue de devant complètement à plat. La réparation fut rapide, mais entre-temps, Stéphane voulut regonfler une de ses roues et cassa malencontreusement le petit embout de la chambre, ce qui l'obligea à prendre mon vélo et à retourner chez lui en chercher une ! Vraiment pas de cul, mais au moins, toutes les bévues de cette matinée seront toutes arrivées en même temps ! On fut tranquille toute la suite du circuit...

           

            C'est un peu après être repartie et après un passage bien sympatoche dans un sous-bois avec petit ruisseau et pont de bois à l'appui, que nous coupons le coupe-feu qui passe non loin de l'abri des chasseurs de Biron pour continuer sur un petit sentier qui se dirige vers le Vergt de Biron. Sentier bien sympa avec une descente du tonnerre au milieu des herbes, stoppée nette par une clôture à vache. On passe tous les uns après les autres sous ce fameux fil, mais comme il en faut bien un pour faire rire les autres, Canard se coinça à quatre pattes, la clôture s'étant bloquer dans son sac à dos. Une chance pour lui, il n'y avait pas le courant, sans quoi, on allait l'entendre gueuler ! Après cette courte entracte, nous voilà sous le Vergt de Biron, traversant la route pour suivre un chemin au milieu d'un pré et qui monte quand même pas mal en direction de Villeréal. Toujours au milieu des herbes, celles-ci nous arrivant maintenant jusqu'aux genoux, nous avançons difficilement, et lorsque nous retrouvons le bitume, on en profite pour nettoyer nos dérailleurs qui se sont copieusement gavés de verdures ^^'.

            On ne reste pourtant pas longtemps sur la route, et c'est sur notre droite que nous trouvons un chemin rocailleux, qui nous amène vers une descente vraiment sympa par un petit caminol qui slalome entre les buissons. Plutôt cool, mais la descente n'est pas terminé lorsque Stéphane nous met en garde car deux gros rochers se trouvent en plein milieu du chemin. Faisons gaffe donc, car ils vont pas bouger eux...^^' C'est aussi à ce moment que Fred se prit un moustique dans un oeil, mais à la guerre comme à la guerre, la descente étant déjà amorcée pour Micka et moi,  y a plus d'amis ^^' Et c'est avec un gros « Bande d'enfoirés » qu'il nous retrouvera en bas, sur la route ^^'. Une fois tous les six à nouveau réunit, nous continuons quelques temps sur la route avant de s'attaquer à une côte bien raide et bien rocailleuse. Je pars en tête et arrive à garder le rythme jusqu'en haut, arrivant un peu avant Stéphane et Micka, bientôt rejoint par les autres. Mais la montée continue, par la route cette fois pour arriver sur un plateau d'où l'on distingue le lac de Tourliac et son voisin, plutôt pas mal. C'est par la route que nous nous dirigeons vers le premier, dévalant comme des malades, avec un Stéphane qui faillit partir dans l'herbe à la sortie d'un virage mal négocié. On longe le lac sur la berge avant de se faire une pause casse-croûte...

 

            Canard et Bruno décide de partir devant, alors que nous finissons de manger. C'est donc à quatre que nous suivons le lac sur sa longueur, par une première partie plutôt roulante, même si on trouve une courte grimpée au départ. C'est quelques centaines de mètres plus loin que nous apercevons nos deux comparses s'attaquant à la première difficulté de cette matinée. Nous avons vite fait de les rattraper pour s'attaquer à notre tour à cette épreuve. Une côte assez longue mais pas aussi difficile qu'elle y paraît malgré tout et c'est donc sans trop de difficulté que nous parvenons tous à son sommet, traversant alors une ferme avant de retomber à nouveau sur une belle grimpée, bien plus ardue cette fois-ci. Doublant Fred et Canard, je grimpe doucement mais sûrement avant de poser un pied à terre à deux mètres du bout à cause d'un caillou mal venu... Mais si seulement j'avais pris ce fichu virage à l'extérieur !! Chose que feront tous les autres, plus malin que moi sur ce coup là ^^'. Une bien belle côte malgré tout qui doit vous en faire baver pas mal après quarante bornes dans les pattes...

 

            Le retour sur Biron sera bien plus calme, avec pour commencer un chemin plutôt plat mais très roulant qui va nous permettre de récupérer même s'il va petit à petit monter quand même pas mal et sur une longue distance de surcroît. C'est donc un peu essoufflé que nous retrouvons un coupe-feu, sur lequel nous ne resterons pas longtemps, Stéphane ayant décidé de nous faire découvrir un chemin non balisé. C'est d'ailleurs par ce chemin que Fred va décider de se venger du coup du moustique... Explication : le chemin descend légèrement, c'est donc à bonne allure que nous pédalons. Stéphane et Fred sont devant alors que Micka et moi-même suivons non loin derrière. Ce qu'on sait pas, c'est qu'un plus loin, une grosse flaque d'eau se trouve en travers du chemin avec juste un petit coin au sec sur droite pour passer. Bien évidemment, cet étroit passage est bloqué par un Fred prétextant un déraillement ou je ne sais quoi d'autre, bref, le prétexte bien pourri pour nous obliger à passer dans cette fichu flaque... On ne peut pas le nier, il a bien réussit son coup le bougre, et c'est donc les vélos plein de merde qu'on continue...

 

            C'est après quelques petits kilomètres dans les bois que nous retrouvons la route de Monpazier Villeréal en bas de la côte de Biron. Une bien belle descente pourtant connue que nous avons fait sur cette portion, avec Micka et Fred en tête et Stéphane et moi juste derrière, coupant par un talus à toute vitesse histoire de les rattraper. Plutôt cool ^^' Nous terminerons cette sortie par la remontée sur Biron, au milieu des bois, avec notre groupe scindé en trois morceaux : Fred et Canard décidant d'emprunter le chemin le plus dur alors que Micka et moi prendrons un sentier plus calme, suivant les conseils de Stéphane, que nous laisserons derrière nous au bout d'un petit moment, notre collègue ayant décidé d'attendre Bruno. C'est donc par le coupe-feu des Potences que Micka et moi retournerons aux lotissements alors que nos quatre collègues suivront la route pour se retrouver chez Canard.

 

            Ben voilà, une bien belle sortie ce matin si l'on excepte la fraîcheur matinale et les quelques soucis du départ. C'est une nouvelle sortie sur Biron certes, mais avec une nouvelle fois de nouveaux chemins vraiment plaisants et des paysages plutôt pas mal. Ce fut une sortie malgré tout bien équilibré entre des descentes bien techniques et des montées bien senties. Un bon entraînement en somme pour la Pomponnaise qui pointe le bout de son nez et qui sera d'ailleurs l'objet de la prochaine mise à jour !

 

 

-         Kilométrage : 31 kms

-         Durée : ~ 2h25

-         Moyenne : 15,4 km/h

-         Vitesse Max : Piw (48,3 km/h)

-         Gamelles : Aucune, pas d'bol ^^'

-         L'homme de la matinée : Micka, qui s'en est vachement bien sortie avec son antiquité ^^'

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

 

DSC00574DSC00575DSC00576DSC00577DSC00578DSC00579DSC00580DSC00581DSC00582DSC00583DSC00584

Commenter cet article