Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie Biron (encore ^^)

29 Avril 2010, 11:39am

Publié par Piw

Bonjour à toutes et à tous !

 

            Deux mises à jour en deux jours, c'est exceptionnel ^^' Voilà donc le récit de notre dernière sortie de dimanche dernier du côté de Biron. Me voilà donc à jour dans nos sorties et sur ce bonne lecture !

 

            En ce dernier dimanche du mois d'avril, toujours pas de rando au programme dans le coin, nous décidons à nouveau de s'organiser une petite sortie sympa. Après quelques sms et coups de téléphones, nous voilà donc décidé. C'est du côté de Biron que nous partirons, en compagnie de Micka, Fred, le Yoshi, Stéphane en maître de cérémonie, Yannick et son cousin Cédric. Sept, c'est encore une fois assez nombreux que nous allons pédaler ! Toujours pas de photos ni de vidéos, promis, je me rattraperais le semaine prochaine !

           

            Nous voilà donc tous réunis aux lotissements de Biron vers 8h30, l'air commençant déjà  à bien se réchauffer pour un mois d'avril. La fin de matinée risque d'être assez chaude. Une fois les derniers préparatifs réglés, nous voilà partis à l'opposé de Biron, vers Lacapelle, par ce chemin d'habitude bien boueux et qui pour une fois n'aura même pas une petite flaque d'eau en son travers. C'est pas souvent qu'on a fait ce chemin par temps sec, et il faut bien avouer qu'il est plutôt sympa, proposant une descente plutôt technique. Même la fameuse grosse flaque d'eau qui se trouvait au fond avait disparu... Même pas de quoi salir le vélo tout neuf de Yannick ^^'  C'est donc un peu après cette flaque fantôme ^^' que nous quittons le chemin balisé qui continu sur notre droite pour rejoindre La Tuque, en suivant un autre chemin légèrement moins fréquenté et qui commence tout doucement à grimpé. Stéphane, Yannick et Cédric en tête, moi derrière avec Fred et Yoshi et Micka bien plus loin, n'ayant pas trouvé meilleur moment pour mettre ses gants ^^' On grimpe toujours, au milieu des chataîgnais et autres toutses quand Fred et moi perdons Yoshi et Micka de vue alors que les trois autres cavalent en tête. C'est une fois arrivé au bout de nos efforts et aux abords d'un pré que Micka avouera s'être cassé la gueule juste à côté du Yoshi... Et on était pas là pour voir ça...

            De nouveau tous plus ou moins réunis, nous dévalons ce pseudo chemin au milieu des herbes et des ronces lorsque nous finissons par sortir sur le coupe-feu qui rejoint la route de Lacapelle-Biron à celle de Lacapelle-Soulaure. En direction de Saint-Chalies, nous ne faisons donc que traverser la route pour ranquiller aussi sec par la suite du coupe-feu, légèrement en faux plat. Nous pédalons tranquillement, papotant de tout et de rien avant de rentrer dans les bois par un petit sentier sur notre droite et qui je sais propose une descente vraiment sympa. Surtout que Cédric nous fera un joli vol plané par dessus son vélo juste après avoir mis Fred en garde contre une éventuelle chute ^^' Mort de rire ! Et après une courte mais éprouvante monté malgré l'élan engragé dans cette descente, nous voilà maintenant tous les sept sur la route de Saint-Chalies – Monpazier.

 

            Après une courte pause, nous dévalons par la route en direction de La Brame avant que la Yoshi ne s'arrête pour déraillement et Micka pour cause de compteur HS... Nous suivons la route encore quelques instants, montant maintenant à vive allure histoire de pas se faire rattraper par ces chiens à l'air plutôt aimable mais on sait jamais ^^' Nous ranquillons dans les bois par un chemin plutôt sympa, assez ardue par moment, surtout à cause du rythme très élevé que nous avons. Rythme qui, pour le moment, laisse le Yoshi et Fred un peu en retrait, même s'ils ne sont jamais très loin derrière. Et après plusieurs minutes par ce chemin que je n'avais jamais emprunté dans ce sens et qui est tout aussi sympa que dans l'autre, nous voilà au bout de coupe-feu de La Brame. Connaissant le coin, je vois par où Stéphane veux nous faire passer et nous repartons en direction d'Aigueparse par un chemin qui descend et sur lequel deux semi-remorques pourraient se croiser sans problèmes tant il est large. Nous descendons toujours jusqu'au niveau de la palombière et autre cabane de chasseurs pour bifurquer sur la droite évitant ainsi un chemin catastrophique et rallongeant de par là même notre sortie. C'est donc sans trop d'encombres que nous arrivons sur les hauteurs d'Aigueparse, au Couy plus précisément lorsque Stéphane décide de nous faire passer par un espèce de chemin (mais en ais-ce vraiment un ?) qui suit la ligne électrique pour rejoindre La Lenotte. Bonne idée en soit, ça évite de se taper une grosse portion de route, si seulement ce « chemin » avait un tant soit peu était nettoyé. On aura vraiment beaucoup de chance si on crève pas, même avec des chambres anti-crevaisons, vu la tartine de buissons qui nous attendaient impatiemment ^^' Chemin sur lequel Stéphane fera lui aussi sa luge de la journée, l'une de ses roues ayant glissé sur une branche, pas d'bol ! Comme on s'en doutait, ce chemin est de plus en plus pénible, et c'est pas le Yoshi qui va me contredire, ayant de surcroît un problème de dérailleur, le petit plateau ne voulant pas passer ! Allez, c'est bon pour les cuisses ça ! Courage !

            Nous sortons enfin de cet enfer non sans avoir un peu plus tôt grimpé une petite bute courte mais très raide, rendue plus difficile encore par l'herbes et les branchages au sol. Arrivé à La Lenotte, étoné de ne pas avoir crevé, on continu un peu par la route, histoire de se détendre quelque peu les guibolles. On ne fait qu'apercevoir la grande route Aigueparse-Monpazier sur notre droite alors qu'on continu sur cette petite route de campagne pour bientôt couper à travers champs par la droite histoire de rattraper un chemin qui grimpe pas mal à travers bois...

 

            En tête jusqu'au trois quart du chemin, je le reste pas longtemps, dérapant sur une branche. Pas simple en effet ce chemin, tant les feuilles mortes y étaient encore nombreuses vous rallantissant terriblement. La suite se fera au milieu des fougères avant de retrouver un chemin praticable et qui descend plutôt rapidement sur la route de Monpazier au niveau du croisement qui file à GrandFour. C'est aussi là qu'on bon petit coupe feu nous attends, chemin sans trop de difficultés, c'est donc plutôt tranquillement que nous arrivons maintenant sur la route Monpazier-Villefranche après une belle descente. Mais trève de bavardage, il reste encore pas mal de kilomètres à faire et la suite promets d'être assez ardue. En effet, notre meneur a décidé de rejoindre Capdrot par ce chemin que j'ai pris il y a quelques années et qui, si j'ai bonne mémoire, monte pendant un petit moment. Courage Yoshi, même si ton plateau passe toujours pas, dis toi que c'est bon pour tes muscles ^^' Nous commençons donc l'ascension du mont Capdrot tranquillement, ne réalisant pas de suite que le chemin devenait petit-à-petit de plus en plus raide. Sournoie le bougre ! Et il est vrai que cette petite portion précèdant la descente fut plutôt difficile. Courte descente donc pour la suite, dans l'herbe encore bien humide, histoire de s'en mettre plein les yeux, va falloir que je pense à me trouver des lunettes... Parce que descendre les yeux pleins de boueux et à moitié fermés, c'est pas terrible quand même... Allez, une dernière côte encore un peu raide et nous voilà à Capdrot.

 

            C'est au milieu du village qu'on décide de s'octroyer une petite pause bien venue. Tout en dévorant une barre de céréale, nous tentons de raffistoler le dérailleur du Yoshi, sans succès... Nous voilà repartis, en direction de Monpazier. Le chemin que nous suivons maintenant est le même que nous avions pris quelques jours plus tôt Micka et moi lors de notre sortie en semaine. Je vous passe donc sur la topographie des lieux et je vous retrouve donc directement au vieux moulin, au dessus de Monpazier. Je suis quand même assez content de moi, réussissant pour le moment à tenir le rythme de Yannick et Micka. Nous voilà sur les hauteurs de Monpazier, donc, avec une vu imprenable sur la bastide avec le château de Biron en toile de fond, magnifique.

            On roule à vive allure, de castine à chemin boisé pour une boucle de quelques kilomètres qui nous ramène au abords de la coopérative de Monpazier. Après quelques mètres sur la route en direction de Beaumont et après une hâlte histoire de saluer Mathieu et Sylvie qui se préparent pour leur match de rugby, nous bifurquons sur gauche en direction de Gaujac, toujours par la route. Tout le monde est encore en jambe, si ce n'est le Yoshi, la faute à son vélo. Toujours sur la route, nous retrouvons bientôt les bois par un sentier sur gauche, plutôt boueux sur son début. Dommage, on avait pas trop salit les vélos pour le moment, fallait bien que ça arrive ! Malgré tout, un chemin très agréable, même si une ou deux difficultées pas vraiment insurmontables sont bien là, qui nous amène tranquillement et après une descente du tonnerre avec un putain de virage en épingle bien cool, sur la route de Monpazier-Villeréal, là où la route remonte sur Biron. Le Yoshi étant au bout du rouleau, il décide de rentrer par la route, je me propose alors de l'accompagner histoire de pas le laisser tout seul. Le reste du groupe partant pour une petite boucle au milieu des bois et qui je sais leur promet une bien belle côte.

            C'est donc tranquillement que le Yoshi et moi retournons au lotissement, rejoint peu après par nos collègues.

 

            Une bien belle sortie que celle-ci, avec un Fred plutôt en forme, un Cédric et un Yannick increvable, un Micka toujours en canne, un Stéphane jamais essouflé et un Yoshi jamais chanceux avec les vélos ^^' Pour ma part, je crois ne pas avoir démérité non plus, en ayant encore en réserve à la fin. Va falloir qu'on se tente les cinquantes bornes un de ses quatres... Allez, pour conclure, c'est une nouvelle fois une sortie bien sympa en cette matinée printanière des plus agréable et promis, la prochaine fois, je ressors l'appareil photo !!

 

Résultats des courses :

 

Kilométrage : 41 kms

Durée : ~ 2h30

Moyenne : 16,5 km/h

Vitesse Max :  Piw (47,7 km/h)

Gamelles : Micka (1) – Yoshi (0) – Fred (1) – Stéphane (1) – Cédric (1) – Yannick (0) - Piw (0)

L'homme de la matinée : Yannick et Cédric, qui sont décidement de véritables machines de guerres !!

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

Commenter cet article