Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie Biron + Sortie Monpazier

28 Avril 2010, 11:29am

Publié par Piw

Bonjour à toutes et à tous !!

 

Me voilà de retour après plusieurs semaines d'absence, la faute principalement à mon déménagement qui me prive du coup d'internet, pas simple alors de faire les mises à jours ^^' Voici donc deux récits d'un coup, avec pour le plus ancien une petite sortie avec Micka lors de mes vacances et pour le deuxième, une sortie en groupe du côté de Monpazier. Une nouvelle sortie est déjà portée sur le papier, elle attends bien au chaud sur le disque dur, rendez-vous donc lors de la prochaine mise à jour ! Bonne lecture !!

 

 18 Avril 2010 – Sortie Monpazier -

 

            Bonjour à toutes et à tous !

 

            Aujourd'hui, point de randonnée au programme et comme Stéphane par du côté de Monpazier repérer quelques chemins en vue de la Bironnaise, voilà une occasion de partir en groupe. Et pour une sortie en groupe, on est quand même un bon petit nombre, jugez plutôt : Micka, Fred, Yoshi que nous avons réussit à convaincre, Stéphane, Canard, Ludo, sa femme, J-P, Bruno, un voisin à Micka et moi-même ! Onze pour une sortie tranquillou, c'est quand même pas mal ! Il va s'en dire qu'avec tout ce monde, ça va pas être possible de sortir l'APN, y'aura pas de photos ni de vidéos aujourd'hui ^^'

 

            Rendez-vous est pris à 8h30 sur le parking du Crédit Agricole à Monpazier. Une fois prêt, nous voilà parti par la route de Belvès avant de prendre le GR qui passe non loin du vieux moulin et qui grimpe quand même un peu pour un départ. Pas de quoi s'y casser les jambes non plus alors que nous dévalons maintenant ce chemin rempli d'ornières où Micka prendra sa première gamelle d'une longue série pour cette matinée. Toujours sur des chemins plus ou moins plat, nous travesons une ferme et heureseument que le temps est resté au sec depuis plusieurs jours déjà car d'habitude, le chemin que nous empruntons est carrément impraticable à cause de la boue remuée maintes et maintes fois par les tracteurs. Point de tout cela aujourd'hui, nous poursuivons donc vers une descente vraiment tranquille avant de terminer par un pré puis de trouver la route pour une petite pause.

            Pas de long bavardage malgré tout et nous reprenons la route sur une courte distance pour de nouveau s'enfoncer dans les bois par des chemins vraiment difficiles à rouler, la cause aux motos passées quelques semaines plus tôt et qui les ont carrément démolli... Ornières et gadou sont au rendez-vous avec une nouvelle gamelle pour Micka qui, je sais pas pourquoi, n'arrive pas à déchausser à temps ce matin... Pas de bol pour lui mais assez marrant pour les autres ^^' Toujours au milieu des bois, Yoshi, la femme à Ludo et moi-même étant un peu à la treine sommes en plus obligé de nous arrêter pour laisser la place à quatres motos qui forcément vont plus vite que nous... Même si d'habitude je suis assez réfractaire à ce genre d'activité en pleine nature, je dois bien avouer que les quatres motards furent très sympa allant même jusqu'à nous proposer d'échanger leurs motos contre nos vélos pour nous faciliter la tâche ^^'

 

            Nous rattrapons enfin le groupe alors que nous sortons de cette portion sylvestre pour se lancer dans une descente pas mal du tout. Une petite partie routière est au programme pour la suite malgré un tout petit souci pour le Yoshi avec le cintre de son vélo qui bouge et qu'il va falloir resserer. Pas bien grave, nous continuons après ressérage, toujours sur la route, par une descente où je vais d'ailleurs établir mon record de la matinée, à savoir 59,1km/h ^^'. Il s'écoule encore quelques centaines de mètres sur le bitume avant que Micka et moi ne nous repérions et nous souvenions que la suite risque d'être assez ardue ! En effet, une montée par un chemin rocailleux nous attends bien patiemment alors que nous commençons son ascension. Ludo part devant à un rythme très élevé, suivit de près par un Micka motivé. Bien sur, j'emboite le pas et le hasard du chemin voulu que je faillis me prendre une gamelle, déchaussant la pédale juste à temps... Impossible maintenant de les rattraper, je monte donc tranquillement, apercevant le Yoshi pas très loin derrière...

            Micka et Ludo seront donc les premiers à arriver, moi un peu après, suivit du voisin à Micka puis du Yoshi, plus en forme que jamais... Petite pause histoire d'attendre le reste de la troupe avant de repartir un cours instant par la route pour trouver un chemin sur la droite et une descente du tonnerre avec une espèce de chicane à mi-course qui casse le rythme et propose par la même occasion un petit passage plutôt technique. Une fois le groupe réunit, c'est une nouvelle côte que nous découvrons. Les cailloux sont à nouveau présent et c'est en tête que je grimpe à bon rythme ce chemin. Chemin qui redevient un peu plus plat puis légèrement en pente avant de se transformer en descente assez rapide avec comme final la traversé d'une rivière. Plusieurs sont déjà passés lorsque j'arrive à hauteur du ruisseau, certain dans l'eau, d'autre à côté. Pourtant décidé à la traverser moi aussi, je change vite d'idée lorsque Stéphane s'élance dans l'eau juste devant moi et que celle-ci lui arrive presque jusqu'au genoux ! Très peu pour moi, c'est un coup à faire plongète avec les poissons ^^' Je joue la carte de la prudence, le Yoshi faisant de même.

            Saint-avit Rivière est sur notre gauche lorsque nous redémarrons par un bon petit morceaux de plat sur un chemin très roulant. Mais d'après mes souvenirs, la suite sera bien plus difficile... Et c'est au pied d'une des plus grosses difficultées que nous décidons de nous octroyer une pause bien méritée. Après quelques minutes de repos où nous avons repris de l'énergie, nous nous attaquons maintenant à cette fameuse côte, le voisin de Micka en tête, Micka derrière et moi ensuite. Plutôt difficile, avec en plus un petit plat à mi-parcours histoire de vous donner de faux espoirs, mais malgré tout faisable sans trop de peine pour peu que l'on garde un rythme régulier. Nous arrivons donc tous ensemble les uns après les autres à la fin de cette côte pour un petit morceaux de route.

 

            Il fait de plus en plus chaud, et les gourdes de certains commencent à bien se vider alors que nous poursuivons dans les bois, Micka et Ludo au cul d'un chat ! La pauvre bête pas loin de la crise cardiaque rase le sol à toute vitesse... Après cette course poursuite, nous voilà maintenant au beau milieu d'une châtaigneraie, séparé en deux groupes : Ludo, Micka, son voisin, Yoshi et moi-même en tête, et les autres un peu plus en retrait. Assez difficle quand même ce passage, ayant l'impression de rouler dans du sable tant le tapis de feuilles qui couvrait le sol était épais. Et après une courte descente, nous voilà de nouveau sur la route où nous fairons une nouvelle pause en attendant tout le monde...

            Après une grosse dizaine de minutes, nous nous remettons enfin en route, même si deux collègues décidèrent de rentrer par la route, Canard et Bruno. C'est donc à neuf que nous attaquons à nouveau un chemin grimpant très difficile. Les cailloux et les ornières s'étant donnés rendez-vous au même endroit. Nous grimpons tant bien que mal, Micka étant juste devant moi. Je sais pas pourquoi, je sents qu'il va me faire une connerie et ça a pas raté...! Bien que le chemin soit pas des plus simples, il voulut quand même me doubler, par la droite, et loupa bien évidemment sa tentative dérapant de la roue avant. Je m'en serais un peu fichu s'il était tombé du côté droit, mais il fallut qu'il bascule de mon côté, et comme le seul point d'appui à sa dispostion était mon épaule, ben je parti moi aussi sur la gauche, m'étalant de tout mon long, les chaussures encore lockées dans les pédales... Plus de rigolade que de mal, ce qui me vaudra ma seule gamelle de la matinée ^^'

 

            Les quelques kilomètres qui suivirent furent plutôt plats dans l'ensemble, malgré une ou deux côtes pas bien difficiles non plus. Le groupe quand à lui s'est un peu étalé, avec toujours les même en tête et souvent les même derrière. Me surprenant moi-même, je pointe quasiment toujours dans les trois ou quatre premiers, tenant même le rythme face à  Stéphane pourtant un bon niveau vtt... Content de moi ^^' Le Yoshi ne démérite pas non plus, surtout que ça fait déjà un petit moment qu'il n'a pas fait de vélo, vélo qui n'est pas terrible non plus et qui le fatigue plus qu'il ne devrait....

            Apercevant Lavalade au loin, il ne reste plus que cinq ou six kilomètres avant le retour. Il serait trop simple de renter par la route, et c'est donc par une belle descente qu'on poursuit, le Yoshi et moi ensemble pour cette descente bien sympatoche. Je vais, un peu plus loin, lacher Yoshi pour prendre mon rythme pour cette côte impraticable vu les cailloux et l'eau qui y ruissèle encore. C'est donc à pieds qu'une bonne partie du groupe passera ce passage assez boueux avant de retrouver un coupe-feu pour finalement retomber non loin de la coopérative de Monpazier. Un dernier petit sprint sur route où Micka et moi-même mettrons tous les autres au tapis avant de revenir sur la place après quand même 34kms à bon rythme.

 

            Et voilà pour cette matinée où ce fut la première fois que nous fument si nombreux à sortir, ce qui n'est pas pour me déplaire ! Un circuit plutôt sympa, avec deux belles difficultées et des descentes de malades à n'en plus finir. Ajoutez un Micka plus motivé que jamais, un Yoshi en très grande forme et mes jambes qui ont su très bien tenir le rythme et vous vous dites que ça sert finalement à quelques chose de faire dans randos quasiment tout les dimanches !

 

Résultats des courses :

 

Kilométrage : 34 kms

Durée : ~ 2h

Moyenne : 15,9 km/h

Vitesse Max :  Micka (??) - Piw (59,1 km/h) – Yoshi (55 km/h)

Gamelles : Micka (4) – Yoshi (0) – Fred (0) – Piw (1)

L'homme de la matinée : Le Yoshi qui a tenu le rythme de fort belle manière !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

 

-         14 Avril 2010 – Sortie Biron -

 

            Bonjour à toutes et à tous !

 

            Profitant que je sois en vacance (et ça c'est cooool ^^'), Micka et moi-même avions décidés de se réserver une matinée pendant cette semaine afin de se faire une petite sortie tranquillou. C'est donc en ce mercredi qui promet d'être ensoleillé que je le retrouve chez lui vers neuf heures, à Biron, afin de préparer notre départ. Nous n'avons pas de circuit bien précis en tête si ce n'est que nous allons partir du côté de Monpazier et Capdrot. Il faut savoir que Micka a arrangé son MBK rouge et gris, celui-là même qu'il avait lors de la rando à St Pompon l'an dernier. Vélo qui, bien qu'il soit tout suspendu, pèse une tonne, 21 vitesses, pédales normales, freins v-brakes, autant dire qu'il va en baver !! C'est tout bon pour moi ça car pour une fois je serais plus souvent en tête que derrière ^^'. A contrario, ça va lui faire un sacré bon entraînement...

 

            Après un petit café, nous voilà fin prêt et c'est par ce petit sentier encore bien boueux et qui passe entre le lotissement et le château afin de retrouver la route de Soulaure que nous démarrons la matinée. Route que nous ne faisons que traverser pour enquiller aussi sec un long coupe feu qui descends autant qu'il remonte pour finalement arriver aux Potences et à la première intersections. Nous bifurquons sur notre droite, suivant maintenant un chemin assez délicat vu les ornières qui le parsèment avant de nouveau tourner sur la gauche pour s'enfoncer dans les bois. Un passage plutôt calme et bien plat. Evidemment, cela ne pouvait pas durer, et une première descente de malade se présente à nous. Toujours à fond, j'ai faillis me manger un arbre, un virage assez mal négocié et vous partez vite dans les bartas ^^'. Au fond de ce chemin, un petit ruisseau coule paisiblement, plusieurs branches en travers nous permettant de le traverser afin de s'attaquer maintenant à une côte plutôt raide où l'on mettra du temps à remonter sur le vélo et d'arriver à trouver le bon dosage pour reprendre le rythme...

            Au bout de nos efforts, petite hâlte, Micka vérifiant sa roue arrière, avant de repartir pour une longue descente vraiment très sympathique et qui nous mène rapidement en bas de Monpazier. Nous suivons la route quelques instants jusqu'à Capdrot où la dernière côte se révèlera être assez difficile avec un Micka qui commence à buffer derrière moi ^^' Nous bifurquons sur la gauche un peu avant l'église par un chemin qui va nous permettre de rattraper la route de Monpazier – Belvès. Chemin qui se révèlera un peu chaotique sur son premier tier avant de proposer une descente des plus sympatoche pour rattaquer par une côte pas trop mal non plus. Arrivés à hauteur de la nationale, nous ne faisons que la traverser pour monter à travers un pré en direction du vieux moulin. Une fois sur le chemin de castine bien connu des randonneurs, nous en profitons pour manger un bout avant de repartir.

 

            Histoire de rallonger un peu le circuit, nous partons à l'opposé de Monpazier, toujours par ce chemin de castine avant de tourner sur notre gauche et de dévaler maintenant à vive allure un sentier boisé très agréable. Un petit bout de ce détour va nous amener à passer entre deux parcs à chevaux et nous voilà de retour à Monpazier. Biron n'est plus qu'à quelques kilomètres, mais il searait trop simple de rentrer par la route, nous décidons alors de partir en direction de Gaujac, faisant quand même une longue portion de route qui restera bien roulante malgré tout. Nous trouvons enfin le chemin qui va nous ramener au milieu des arbres et roulons à vive allure malgré quelques ornières par-ci par-là. Si mes souvenirs sont bon, je crois savoir que ce chemin ressort au niveau du croisement Biron-Villeréal-Monpazier, ce qui veut dire que cette fameuse côte très difficile nous pend au nez pour le retour. Il n'en est rien puisque Micka sait qu'il existe au autre chemin qui retombe au niveau du Moulin de David. Chemin que nous finissons finalement par trouver et c'est parti pour une descente de tous les diables, au milieu des bois pour la première partie puis en alternance entre cailloux et castine pour le reste. Descente vraiment très cool et qu'on ne connaissait pas.

            Nous voilà donc sur la grande route avec le Moulin de David en face de nous. Nous nous dirigeons donc en direction de ce camping puisque un coupe-feu remonte vers Biron même si nous ne l'avons jamais emprunter. La côte qui nous fait face a l'air quand même assez ardue mais en y allant tranquille, elle ne posera pas de véritable problème si ce n'est un Micka qui buffe toujours autant ^^'. Rendu au Potences, on en profite pour détailler la carte qui nous fait face, arrivant finalement à se repérer après quelques minutes. Nous rentrons donc sur Biron par le même coupe-feu qu'au départ avec un petit délire cinématique signé Micka. Nous apercevons les remparts du château lorsque nous traversons la route qui mène à Soulaure pour revenir vers les lotissements par ce fichu chemin qui n'a évidemment pas pu sécher en deux heures de temps. Il en faut pas plus pour bien crader les vélos juste à l'arrivé...

 

            Ben voilà, petite sortie en semaine, ça fait longtemps que c'était pas arrivé ! Le temps était en plus de la partie et le circuit que nous avons fait était bien sympa. Vingt-sept kilomètres qui furent très agréable avec un Micka qui en a un peu bavé sur son vélo de compet ^^' !

 

Résultats des courses :

 

Kilométrage : 27 kms

Durée : ~ 1h50

Moyenne : 15,4 km/h

Vitesse Max :  Micka (pas de compteur sur son vélo ^^') - Piw (51,7 km/h)

Gamelles : 0

L'homme de la matinée : Le MBK à Micka qui a bien tenue la route après plusieurs mois sans rouler ^^'

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

 

DSC00519DSC00521DSC00522DSC00523DSC00528

Commenter cet article