Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie club en soirée autour de Cancon(47) du 22 août 2013

28 Août 2013, 19:51pm

Publié par Piw

- EPISODE 28 -


DE NOUVEAU À CANCON !

QUAND LES SOIRÉE RACCOURCISSENT, LE RYTHME ACCÉLÈRE !!

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

           Aujourd'hui, c'est jeudi, et mes horaires de travail me permettant d'aller rouler à Cancon pour la sortie en soirée, je ne vais pas me gêner ! Guillaume sera aussi de la partie, et nous voilà arrivant sur la place du Foirail avec assez d'avance, sous un soleil et sous des températures encore chaudes. Petit à petit, les Canconnais arrivent les uns après les autres, et c'est au final à neuf que nous démarrons pour cette sortie estivale !

 

Chapitre 1 : du kilomètre premier au kilomètre treize – MONTÉES ET DESCENTES

 

            Après quelques petites concertations des meneurs, nous allons faire le circuit qui mène jusqu'à Cailladelles et son magnifique point de vue. Je vous invite à lire le récit de ce tracé lors de ma première venu à Cancon en soirée en vous rendant ici.

vlcsnap-2013-08-27-22h07m25s86            Nous voilà parti, pour une longue portion de route, idéale pour se mettre en jambe et pour entamer les discussions. L'air est encore chaud, et les paysages alentours sont splendides. Le quatrième kilomètre s'annonce à peine lorsque nous passons aux choses sérieuse, la montée par Bouyssou. L'ascension est lente, silencieuse, ardue. Étonnamment, une fois arrivés sur les hauteurs du Pech de la Guide, les discussions animées de tout à l'heure ont laissé la place à un silence de cathédrale seulement rompu par les fortes et rapides respirations de chacun. Le temps de rassembler notre groupe et de reprendre un peu son souffle, et il est temps de continuer. De nouveau, le bitume sera maître, alors que nous quittons Francillou, que nous laissons Rancoulou et que nous entamons la longue descente jusqu'à Rabanel. Ça descend très rapidement, pour enfin quitter le bitume et terminer cette descente dans un nuage de poussière entre deux champs de maïs. Mais cette transition va être pour le moins brutale lorsque nous découvrons, un peu trop tard, l'état du chemin. Gratter à la pelle mécanique, il n'a de chemin que le nom et c'est un véritable tapis de petites bosses qui se déroule à présent sous nos roues. Le peu de mètre que nous parvenons à parcourir est une véritable torture et le mieux à faire est de pousser le vélo le long des épis de maïs. Une dernière petite montée et la suite jusqu'à Castelnaud-de-Gratecambe sera nettement plus joueuse !

 

Chapitre 2 : du kilomètre dix-sept au kilomètre vingt-neuf – SOLEIL COUCHANT

 

vlcsnap-2013-08-28-21h31m54s28          Nous quittons la large piste pour un single rapide et technique et arrivons finalement dans les rues du village. Le soleil dardant ses derniers rayons dans un orange de feu donne aux rues et aux anciennes bâtisses de Castelnaud un charme certain. Nous reprenons le cour des choses lorsque nous laissons les dernières croix du cimetière derrière nous et que nous dévalons ce coteaux en direction de Crouzillac. Descente très rapide, des pierres fuyantes par endroit ou un chemin en sous-bois plus nuancé, ce passage est un pur bonheur. La suite le sera nettement moins alors que nous allons à l'encontre de la longue ascension jusqu'à Cailladelles. Chacun y va à son rythme et le groupe du début s'étire de plus en plus au fur et à mesure de notre avancée. Une seconde montée bien plus raide nous attend encore avant de se trouver enfin sur les hauteurs et de nous rassembler tout en roulant tranquillement sur le bitume, qui nous emmène rapidement à l'entrée du Pech de Cailladelles.

           Nous dévalons ce chemin rocailleux avant de retrouver ce point de vue magnifique, enjolivé par un soleil plus bas que la dernière fois, à moitié disparu sous la ligne d'horizon et dont sa couleur crépusculaire rayonne d'un orange puissant, donnant encore plus de mysticisme à cet endroit déjà unique. Le temps d'une petite pause photo et nous voilà déjà entrain de redescendre dans la vallée. Le chemin aux ornières prononcées et aux virages en épingles nous fait rejoindre Salesse puis Beauregard. La nuit s'installe tout doucement, il ne va pas falloir trainer si l'on ne veut pas être surpris par l'arrivée d'une pénombre soudaine...

 

vlcsnap-2013-08-28-21h32m23s58            Nous venons de quitter Beauregard, et déjà nous retrouvons les chemins. Long faux-plats jusqu'à Coutillou, celui-ci se révèle plus pénible qu'en apparence. La traversé du petit cour d'eau appelé La Redge va nous rafraîchir et nous voilà maintenant sur la D124 alors que nous apercevons les lumières de Cancon au loin. Un dernier sprint sur la route et nous voilà de retour avec une trentaine de kilomètres dans les jambes et une nuit qui ne va plus tarder à s'installer...

 

           Cette nouvelle sortie en soirée fût une nouvelle fois superbe. Un tracé certes déjà fait, mais une ambiance toujours excellente et des paysages rendus sublimes par un soleil à l'aube de son crépuscule. On ne s'ennuie pas une seule seconde et c'est bien là le principal !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw

 

Circuit : 29 kms / Durée : 1h40 / Moyenne : 17 kms/h / D+ : 465

 

 

carte220813
 

Commenter cet article