Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie de Sauveterre vers Loubejac

31 Juillet 2011, 20:34pm

Publié par Piw

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

      Une nouvelle fois, point de rando dans le coin, nous partirons donc de chez Damien, à Sauveterre. Fred sera aussi de la partie ce matin, nous voilà à trois sur le départ. Et un peu après 8h30, nous partons, direction Fonsalade...

 

      Damien a dans l'idée de tester son GPS en mode « GPS » (!) histoire de voir ce que ça donne. Il a donc enregistré une petite boucle de 12 kilomètres qui monte sur Lavaur pour redescendre à l'église de Veyrine et enfin revenir sur Sauveterre. Bien sur, nous aviserons en temps voulu de la suite du circuit, douze bornes étant quand même peu... Pourtant, après même pas un kilomètre, le GPS nous fait faux bon. On oublie donc cette option et continuons notre boucle. Heureusement que l'on connait les chemins ! Nous arrivons rapidement à Fonsalade avant de trouver la première difficulté de la matinée, à savoir la côte qui remonte à Soucial. Dure, et encore, le terrain est à peu près sec, on s'évite donc les cailloux glissants ! De là, nous rattrapons Mazon avant de s'éclater dans le single qui rejoint l'église de Veyrine, perdue entre deux collines au milieu des champs... 

 

     Nous voilà maintenant revenue sur Sauveterre, que nous traversons afin vlcsnap-2011-07-31-22h40m34s77.pngde rejoindre l'école pour remonter vers les lotissements. Une petite côte bien ardue. Nous allons faire ensuite pas mal de route, histoire de trouver ce chemin que nous avons découvert il y a quelque temps et qui rejoint Loubejac tout en restant très roulant et sur les hauteurs. Une nouvelle occasion de se tirer la bourre, et Damien n'est pas le dernier pour ça ! Après une petite erreur d'aiguillage, on retrouve la route plus tôt que prévue alors que l'on s'engage sur le coupe-feu qui va nous faire remonter au château d'eau non loin des Vitarelles. Vu d'en bas, la montée s'annonce vachement raide ! Et la réalité sera à la hauteur de ce qu'on voit : colossale. Heureusement que l'on est qu'à une vingtaine de bornes parce que se faire un passage comme celui-ci après quarante kilomètres dans les pattes doit relever d'une vrai séance de torture ! Enfin, nous arrivons au bout de nos efforts et trouvons un coin à l'ombre histoire de se faire une petite pause.

 

  vlcsnap-2011-07-31-22h42m50s136.png    Nous y voilà : le petit single que nous avions laissé la dernière fois que nous sommes passé par ici est maintenant là, devant nous. C'est fébrile et excité que l'on s'y engage, Fred en tête et Damien qui ferme la marche. C'est partie pour quelques minutes de pur plaisir qui semblent durer une éternité. Virages en épingles, bifurcations sournoises, racines et autres cailloux, toute « l'essence » du vtt se trouve là, par ce chemin que l'on dévale sans réfléchir. Et que dire du final, sortir du bois au milieu d'un pré que le chemin, bordé par des parcs à chevaux, traverse dans toute sa largeur. Magnifique...

     Plus loin, nous allons trouver le balisage de plusieurs boucles et décidons de suivre celle de Lavaur, sans vraiment savoir par où nous allons arriver. Encore une fois, c'est un florilège de sentiers plus sympa les uns que les autres qui défilent sous nos pneus alors qu'on arrive finalement en bas de la côte de Lavaur, tout prêt de Fonsalade. On décide de prendre le chemin du retour et retournons à Sauveterre par là où l'on est parti excepté une petite boucle qui va nous faire monter au château avant de tourner un peu derrière le Moulin de Redon.

 

 

     Trente six kilomètres, on reste dans les normes de ces dernières semaines ! Avec une moyenne de 16 km/h, ce fut une bonne sortie ce matin ! De nouveaux chemins plus terrible les uns que les autres, décidément le côté de Loubejac n'en finit pas de nous épater !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw

 

Circuit : 36 kms / Durée : 2h12 / Moyenne : 16,3kms/h

 

 


 

Commenter cet article