Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie Sauveterre - Bonaguil

7 Décembre 2009, 13:46pm

Publié par Piw

    Après trois semaines d'un temps vraiment pas terrible pour des sorties en vtt, ce dimanche s'annonçait assez calme niveau pluie même si le soleil n'allait surement pas faire son apparition au vu du ciel bien chargé en ce début d'après-midi. Comme convenu quelques jours plus tôt avec Fred, nous décidons d'allez faire une petite virée en compagnie de deux nouveaux « fantastiques », à savoir Hector, un oncle à mon cousin et d'Alex, le gendre à ce dernier. Tout deux se mette doucement au vélo et décident de se joindre à nous sur l'invitation de Fred. Nous savions tout deux que l'après-midi allez être calme, mais plus on est de fou, plus on rit n'est-ce pas ?

 

    Nous nous retrouvons donc à Sauveterre, chez Hector, en tout début d'après-midi, pour faire l'habituel circuit qui nous fait monter jusqu'à Bonaguil pour nous faire revenir par Saint-Front. Je vous passerais donc les détails du parcours et vais m'employer à vous raconter le plus interessant.

Départ donc du village en direction de « l'Estang », par la route pour se mettre en jambe, petit prétexte pour éviter la côte de l'école. Le chemin qui longe le pré et que nous sommes entrain de dévaler est toujours aussi détrempé, et comme par hasard, j'ai encore oublié mes lunettes... Bref, Fred devant, moi sur ses talons quand, je sais pas pourquoi, je décide de passer par l'ornière plutôt que de rester dans la roue de Fred et donc au milieu du chemin... Au moment où je voulu « remonter » sur le chemin, ma roue de derrière dérapa, me faisant m'étaler de tout mon long dans la gadou... Il s'en ai fallut de peu pour qu'Hector finisse par terre lui aussi, étant juste derrière moi at ayant réussit à éviter mon vélo de justesse. Tranquillement mais surement, Alex me rejoint au moment où je remonte en selle. Nous voilà repartie direction Bonaguil par le bas-fond de « l'estang ». Mais l'endurance d'Hector commence à manquer, une petite pause s'impose. C'est à ce moment là qu'on commence à entendre des chiens, signe qu'une battu au sanglier se déroulait pas très loin de nous. On repart donc après quelques minutes, les aboiements se faisant plus pressant.   

    Connaisant tout les quatres le terrain, nous décidons Fred et moi de partir en tête à notre rythme, convenant d'attendre nos compagnons un peu plus haut sur la route. Les aboiements se rapproche, ou plutôt devrais-je dire que nous nous rapprochons des aboiements quand soudain trois ou quatre chiens de chasse nous traverse le chemin à une dizaines de mètres devant nous. Rien de bien méchant, mais c'est toujours un peu flippant de se trouver dans une battu. Une fois en haut, nous nous arrêtons un petit moment quand deux coups de feu retentissent pas très loin de là où on venait de passer. Hector et Alex n'étant toujours pas là, on décide de faire demi tour pour les rejoindre, un peu inutile puisqu'ils arrivaient tranquillement. Ils nous raconteront plus tard qu'au moment du coup de feu, le sanglier leur est passé devant le nez... Pas bon de sortir un dimanche de chasse...

 

    On continue notre chemin, passant à côté de terrain de cross avant de s'enfoncer dans les bois pour bientôt apercevoir les premieres pierres du château de Bonaguil. Une nouvelle pause en-cas après une ou deux vidéos, histoire de pas rentrer bredouille. On traverse le village pour partir en direction du « Lion d'Or » afin de remonter vers Saint Front par le coupe-feu habituel. Nous pédalons tranquillement, faisant quelques hâltes de temps en temps, jusqu'à arriver au croisement « Cuzorn-Saint Front » qu'on trouve au dessus de « Lastreilles ». Fred décide de ralonger un peu le circuit et nous voilà parti en direction du « Bourdiel » pour descendre à travers côteau en direction de l'usine Marty. Inevitablement, nous sommes passé par le fameux champs que nous avions essayé de monter en compagnie du Yoshi quelques semaines plus tôt. Je dois dire qu'il est bien plus simple de le descendre ! C'est un peu après que Fred, arrivant derrière moi en chantant, stoppa net sa chanson pour se retrouver les quatres fers en l'air, sa roues de devant ayant tout bêtement dérapé... Dommage... Nous voilà maintenant derrière l'usine, non sans avoir auparavant pédaler comme des malades sur un chemin vraiment sympa, Fred devant et moi juste dans sa roue, le genre de situation où si le premier tombe, le deuxième enchaîne direct... Dur en plus d'être dans la roue de quelqu'un par un chemin boueux et dénivelé, vous avez quoi, à peine une seconde pour analyser les détails du chemin devant et pour réagir en fonction...

 

    Le retour se fera tranquillement, en majorité par la route, où pourtant, on se fera quelques sprint bien crevant entre Fred et moi, le dernier étant particulièrement sympa puisque le Fred n'arrivait pas à me rattraper, étant pourtant parti avec de l'élan... Retour au départ, donc, lavage de vélo, petit café, et un Fred à poil, mais je mettrais pas les photos ici, par respect pour lui ;-)

 

    M'enfin, une sortir bien sympa, avec deux « nouveaux » certes qui n'ont pas trop d'entraînement et c'est là où je me dis que je suis pas si mauvais que ça !! (Un peu de compliment merde !!)

 

Résultats des courses :

 

  • Kilométrage : 20 kms

  • Durée : ~ 1h45

  • Gamelles : Hector (1) – Alex (0) – Fred (1) – Piw (1)

  • L'homme de la matinée : Fred, pour ses deux virages non négocier, direction les bartas et les arbres !

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

 

 

Commenter cet article