Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie Villefranche

13 Décembre 2009, 16:18pm

Publié par Piw

    Aujourd'hui, malgré un froid polaire et un ciel bien chargé, nous décidons de se faire une petite sortie. Prévu depuis deux ou trois jours, Fred, Yoshi et moi-même sommes de la partie avec pour nous accompagner, David, notre cousin. Cela fait plusieurs années qu'il n'a pas refait de vtt, mais il s'agit là d'un rugbymen endurci, autant dire qu'il n'a pas trop de souci à se faire niveau endurance.
    Nous décidons donc de se retrouver chez moi vers treizes heures afin de se boire un petit café avant de reprendre les voitures pour monter à Villefranche. J'avais en tête l'idée de faire une des boucles disponibles malgré le balisage plus que hasardeux, avant de me rétracter et de décider de refaire le circuit que j'avais fait quelques mois plus tôt avec Franky lors de la randonnée organisée dans le village. Il reste dans mes souvenirs comme un circuit sympa et plutôt facile malgré une ou deux difficultés pas insurmontable... Dans mes souvenirs seulement, car l'après-midi fut difficile pour certain...


    Nous voilà donc sur la place du village avec un joli petit 3° au thermomètre... Faut être malade... Les derniers préparatifs reglés, et un David habillé par son beau-frère, nous voilà partis par la route en direction de la Poste avant de tourner à droite au croisement pour redescendre aussitôt sur la gauche, passant quelques maisons avant de trouver le premier chemin et la première côte. L'air est frais, même froid devrais-je dire, et je plains mes collègues qui n'ont pas de gants fermés... :-) Dommage pour eux... Première côte donc, avec mon derailleur qui fait des siennes et qui n'arrêtera pas de m'emmerder jusqu'au bout. C'est toujours difficile de commencer une sortie par une côte bien raide, et même si les chemins ont légèrement sechés, certains endroits sont encore bien boueux. Suffisament pour vous faire faire trois tours de pédales pour un tour de roues. Au bout de nos efforts, une pause s'impose, puisque des papillons viennent de faire leurs apparitions, non pas que nous soyons déjà au printemps, mais c'est plutôt dans les yeux du Yoshi et de David. Et comme s'il ne faisait pas assez froid comme ça, voilà ti pas qu'il commence à neiger... Nous repartons après cette courte entracte à travers bois avec par-ci par-là de jolie flaques d'eau. Le terrain se veut plutôt plat, oscillant entre chemins boueux et coupe-feu. Après une petite dizaine de kilomètres, nous voilà sur une petite route de campagne avant d'attaquer une descente plutôt sympa pour finir par traverser un pré assez difficile de par ses mottes de terres.


    La suite du parcours se la jouera montagnes russes avec un enchaînement de côtes et de descentes très rythmé. J'avais complètement oublié que ce circuit était à ce point technique avec très peu de route et très peu de plat pour se reposer. Comble du malheur, on avait complètement zappé de prendre des provisions... Et nos estomacs commençaient à nous le rappeler... Les côtes se succèdent avec plus ou moins de facilité, et quelques chasseurs de sangliers au passage mais rien de bien méchant. La deuxième difficulté du parcours n'est autre qu'on faux-plat qui commence doucement sur un coupe-feu avant de se transformer en grimpé assez rude. Ce que releva surtout David, c'est la longueur de ce faux-plat plus que sa raideur. M'enfin, nous voilà devant une descente qui promet d'être sympa avant de faire une petite portion de route pour à nouveau se retrouver devant une descente dite « dangeureuse ». Pas bien longue, mais remplie de caillou et d'argile... Toujours dans nos bas-fond, nous attaquons maintenant la deuxième vrai difficulté de la journée avec une grimpé à travers des pins vraiment balèze (la côte hein, pas les pins ;-). Bien sur, j'arrive prem's en haut, me dépéchant d'attraper l'appareil afin de filmer mes trois comparses monter en poussant leur vélo l'un derrière l'autre... Faut dire qu'elle était pas simple cette petite, même sur le grand pignon, j'ai eu un peu de mal par moment, ma roue de devant ayant eu tendance à se lever... Petite pause avant de repartir pour ressortir sur une route toujours en faux-plats évidemment.


    Voyant le Yoshi à la traine, je me mets à son niveau et c'est là qu'il m'avoue qu'il en peut plus, se voyant déjà assis dans le fossé attendant qu'on vienne le chercher en voiture... Bieeeeen sur, si seulement je savais où on est !! On calme un peu le rythme pour finalement se retrouver devant la deuxième descente « dangereuse ». Je préviens tous le monde de vraiment faire gaffe, tant le chemin est rocailleux et en épingle, les feuilles mortes et glissantes n'arrangeant rien à l'affaire. On descend donc tranquille sur quelques mètres avant de devoir poser pieds à terre car le sentier est encombré de rondins de bois. Pas bien grave, les vélos sur l'épaules, on passe cette « épreuve », non sans avoir pour ma part pris une jolie gamelle sur le cul ! Faut que je me souvienne de ne PLUS jamais poser le pied sur une bille de bois en descente car sa roule... Evidemment, le Yoshi juste derrière n'a rien manqué de la scène. Le chemin se fait à nouveau praticable et c'est repartie pour cette descente.

    Je sais que la dernière portion du circuit va être très difficile tant la côte qui nous attends est bien ardue. Mais tout le monde est fatigué, la faim se faisant plus virulante, on décide d'un commun accord de racourcir et d'emprunter la route jusqu'à Villefranche. Point fort du Yoshi, celui-ci est vraiment très à l'aise sur le bitume, même sur cette jolie côte, moi derrière ayant un peu de mal à tenir le rythme. Fred et David sont loin derrière, montant tranquillement la dernière côte de la journée.

    Nous voilà de retour à nos voitures, avec 27 kms dans les pattes, c'est pas énorme me direz-vous, mais ce fut quand même un putain de parcours sans temps mort et surtout sans bouffe !! Malgré tout, pour sa première sortie, David s'en est vraiment bien tiré et avec quelques sorties de plus, il n'aura aucun mal à nous suivre.

    Pour conclure, même si j'avais déjà fait ce circuit cet été, j'en avais oublié sa difficulté et je dois dire que j'ai quand même eu un peu de mal. Ce fût malgré tout une superbe après-midi, froide certe, mais vraiment amusante !

Résultats des courses :

- Kilométrage : 27 kms
- Durée : ~ 2h
- Gamelles : Fred (0) – Yoshi (0) – David (0) - Piw (1)
- L'homme de la matinée : Moi, pour ma gamelle à plat sur le cul en marchant sur ce foutu bout de bois !

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw

DSC00361DSC00362DSC00363DSC00364DSC00365DSC00366DSC00368DSC00369DSC00370DSC00371DSC00372DSC00373DSC00374DSC00377

Commenter cet article