Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

La Printanière, à Paulhiac

25 Mars 2012, 13:06pm

Publié par Piw

 

vlcsnap-2012-03-26-20h54m18s33Bonjour à toutes et à tous !

 

      On remonte sur le vélo en cette semaine qui s'annonce splendide niveau météo ! En effet, la pluie du week-end dernier m'ayant fait renoncer à aller jusqu'à Lalinde, dieu sait si c'est pourtant une rando que j'adore. C'est donc résigné que je suis resté au fond de mon lit, contrairement à Ludo et Nathalie qui auront fait le déplacement pour apparemment avoir droit à plusieurs douches gratuites ! Mais arrêtons donc de ressasser le passé et intéressons nous à la rando de ce matin j'ai nommé « La Printanière » à Paulhiac. Voilà la troisième fois que j'y participe et je dois dire qu'ils ne furent pas gâté par le temps lors des deux précédente éditions dont vous pouvez revoir les CR ici et ici. Mais ce dimanche s'annonce tout simplement superbe, sans un seul nuage à l'horizon risquant de gâcher la fête et avec des températures dignes d'un début d'été ! Il n'en fallait pas plus pour rassembler un grand nombre de marcheurs et de vététistes sur la petite place du village, tous prêt à en « découdre » sur les quatre circuits proposés : 8, 14, 22 et 42 kilomètres.

 

      Neuf heure sonne à l'église et c'est une nouvelle fois un départ libre, on aime pas trop mais on va faire avec. Le premier kilomètre va nous faire quitter Paulhiac par la route et nous allons d'ailleurs dépasser beaucoup de marcheurs. Les débuts restent roulant et le rythme que nous tenons est quand même assez élevé. Malgré l'heure vlcsnap-2012-03-26-21h01m27s227matinale, l'air est déjà chaud, excepté quelques bas-fonds où on est pas très loin du choc thermique ! On a dépassé très peu de vététistes pour l'instant alors que nous ne somme plus très loin de Las Patrasses et c'est juste avant ce camping que nous allons être rejoint par un participant du club de Cancon, qui sont d'ailleurs venus en nombre ce matin ! Bien sur, nous connaissons la majorité des chemins sur lesquels nous allons rouler, mais le sens du tracé va nous réserver de bonnes et belles surprises, de passages que nous n'avons pas l'habitude de faire dans ce sens à des paysages sublimés par un soleil aux doux et chaleureux rayons printanier accompagné par la diversité d'une multitude de chant d'oiseaux... Ramené à sa plus simple expression, le bonheur n'en est que plus magique...

      Mais arrêtons là notre esprit poète et revenons à notre circuit. Plus très loin de Biron, on va traverser la Forêt de Biron pour rejoindre le GR36. Le seizième kilomètre pointe le bout de son nez alors que nous rattrapons le gros de la troupe juste avant la première pause qui se tient à La Mondine. Il va s'en dire qu'en plus du coca et des oranges, nous attendaient pâté, saucisse et autres joyeusetés gastronomiques ! On va se contenter des vitamines, c'est qu'il reste encore pas mal de bornes à avaler !

 

      On repart en bon groupe de ce premier ravito, en direction de Lacapelle. La descente par ce sentier bien connu des vététistes est toujours aussi sympathique si ce n'est que je vais y perdre un bidon d'eau... Pas bien grave, mais surtout pas question de s'arrêter ici vu la vitesse et Damien qui colle à ma roue ! La montée au milieu des châtaignés jusqu'à La Tuque va nettement ralentir le rythme de la plupart d'entre nous. L'ambiance est excellente au sein de notre petit groupe alors que nous nous rapprochons à vive allure de Lacapelle. On traverse le village, longeons le terrain de rugby et remontons vers Macatte par le GR36 que l'on vient de rejoindre. C'est par cette grosse montée que l'on va commencer à se détacher de notre petit groupe pour finalement rouler un petit moment tous les deux. On traverse La Sauvetat et filons maintenant vers Mélis par une longue portion de route. C'est pas vraiment un mal, on va en profiter pour détendre les cuisses et les mollets.

vlcsnap-2012-03-26-20h57m51s113      Le circuit étant l'exact sens inverse de celui de l'année dernière, ce qui s'annonce maintenant ne peut être que magnifique ! Une longue descente jusqu'à Al Calfour, pas très loin de Cuzorn. Et on ne pouvait pas rêver mieux ! Une superbe descente, comme on les aime : des virages serrés, des racines, des cailloux, bref, du bon et même du très bon ! C'est la première fois qu'on la faisait dans ce sens et on ne fut pas dessus du résultat ! Bref, un passage des plus sympathique avant de renquiller pour de nouvelles bosses bien senties ! En effet, rejoindre Gavaudun ne va pas être de tout repos entre la bonne montée qui rejoint Lavinal ou celle qui va nous faire traverser la route de Monflanquin avant enfin de redescendre vers l'imposant donjon où la seconde pause nous attend de pied ferme !

 

      Il reste à peine une dizaine de kilomètres avant de revenir sur Paulhiac lorsque l'on repart pour la dernière partie de cette superbe matinée. Dans la vallée de Gavaudun, nous allons passer par le petit raidillon bien pentu qui débouche sur la dernière difficulté de ce matin, la loooongue remontée vers Paulhiac dont les cailloux n'ont rien à envier à ceux du Lot, ils en seraient même légèrement plus sournois en raison de l'humidité quasi annuelle du coin. La grimpette ne se fera pas sans mal, faut dire aussi que les jambes commencent à accuser le nombre de kilomètres ! Enfin, nous arrivons au bout de nos efforts alors que le paysage est une nouvelle fois magnifique.

      Un petit passage sur le bitume avant de retrouver un large piste où nous allons commencer à dépasser les marcheurs terminant leur circuit. La cohabitation est bonne et on ne compte plus les « bonjour » et les « merci » que nous allons formuler. C'est un vrai bonheur que de rouler sur ces chemins où une fine couche de sables et de poussières danse au gré de notre passage. Un petit fossé sera l'occasion de tester son équilibre devant de marcheurs guettant surement la gamelle d'un participant moins agile que les autres. Enfin, nous retrouvons la route et rentrons sur Paulhiac après quasiment 45 bornes aux compteurs.

 

vlcsnap-2012-03-26-21h00m06s208      Que dire si ce n'est « Bravo » ! Une matinée comme on aimerait en voir tous les dimanche, tant le tracé fut exceptionnel, particulièrement roulant sans tomber dans la monotonie, d'où certains paysages se détachaient rien que pour le plaisir des yeux. Quelques bonnes bosses de temps en temps, on est pas là pour du tourisme après tout, et une ambiance du tonnerre ! Au final, pas moins de 300 inscrits, vélos et marcheurs confondus, c'est plutôt pas mal ! Vraiment, l'une des meilleures randos de ce début d'année.

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une nouvelle sortie !

 

Votre serviteur, Piw

 

On a aimé :

  • un tracé exceptionnel

  • une très bonne ambiance

  • les douches et la soupe offerte à l'arrivée

 

On a moins aimé :

  • pas de départ groupé

  • un balisage parfois léger pour qui ne connaissait pas le coin

 

Circuit : 45 kms / Durée : 2h30 / Moyenne : 17,7 kms/h

 

 

Commenter cet article