Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Randonnée à La Sauvetat de Blanquefort (47)

26 Juillet 2012, 20:29pm

Publié par Piw

vlcsnap-2012-07-22-17h49m58s227 Bonjour à toutes et à tous !

 

     En ce dimanche qui promet d'être ensoleillé, une rando vtt et pédestre est organisée à La Sauvetat de Blanquefort, petit village situé entre Blanquefort et Lacapelle-Biron. C'est l'une des premières randos à laquelle j'ai participé lorsque je me suis mis au vtt et cela fait quelques années déjà. Une nouvelle fois seul à me rendre sur place (habitant à quatre kilomètres, autant sortir le vélo, ça va me chauffer!), l'inscription est de seulement cinq euros, c'est pas cher du tout. Les vététistes commencent à arriver, et je vais me retrouver avec des têtes maintenant bien connues, Ludo et ses enfants, Guy, Franck du club de Cancon et toute la troupe du PechBike. Moi qui croyais être seul ce matin ! Pas mal de monde, pour une rando où beaucoup ont appris son existence relativement tard, la veille au soir pour certain ! Une preuve que les chemins par chez nous sont grandement appréciés. Deux circuits vtt sont proposés, un de 25 et un de 40, ainsi qu'un circuit pédestre.

 

     Neuf heures, le départ est donnée. On quitte la Sauvetat par le GR et rejoignons rapidement Naugarède. Je laisse Ludo derrière moi et enquille la descente jusqu'à Blanquefort. Le terrain est sec et c'est un pur plaisir que de rouler, enfin, sans risquer de glisser dans la boue. Rejoins par Guy puis par Franck, nous montons vers l'église pour rejoindre Veyrines. Nous ne tardons pas à arriver à Blanquefort pour s'attaquer à une nouvelle montée, celle de La Planquette. Il fait déjà chaud et certains semblent vraiment d'attaque ce matin. Lorsque la piste redevient un peu plus plate, nous trouvons le premier ravitaillement, tenu par notre Jacky national. Nous ne sommes qu'à onze kilomètres mais une petite halte ne fait jamais de mal. Bientôt la bifurcation des deux circuits. Le tracé nous fait descendre pour remonter sur Carayac pour redescendre à Aigueparse. Une petite erreur d'aiguillage va rappeler à notre groupe qu'il vaut mieux lever la tête et regarder les balises plutôt que de garder les yeux sur la roue arrière de celui de devant et de suivre bêtement... Bêêêêêê...

 

vlcsnap-2012-07-25-21h35m29s169     Une nouvelle montée maintenant, mine de rien, le tracé n'est pas de tout repos et rares sont les passages plats. Jusqu'à Le Couyx, ce sera un bon tirage de bourre entre Franck et moi, rythme que nous allons garder jusqu'au second ravitaillement qui se trouve au dessus de Saint-Chaliès, avec un nouveau sprint entre nous juste avant la pause. Cette fois-ci, c'est carrément la table de camping, les bancs, le paté et le fromage qui nous y attendent, à l'ombre de bienveillants châtaigniers. Nous allons y rester un peu plus longtemps qu'au premier. Lorsque l'on repart pour les quinze dernier kilomètres, c'est toujours au cœur de notre sympathique groupe et au cœur de vastes forêts au feuillage dense en cette saison qui font la fierté de notre région.

     Nous rejoignons Lacapelle-Biron par le chemin bien connu et qui passe par Lafage et qui remonte ensuite vers La Sauvetat. C'est par ici que Franck et moi allons distancer notre groupe alors que nous apercevons au loin l'imposant château de Biron qui se détache dans un horizon bleu azur, surplombant les alentours tel un seigneur contemplant ses terres.

     Il ne reste plus beaucoup de kilomètres et pourtant, point trop de fatigue ni de jambes en compote. On rejoint Saint-Avit par le GR636 avant de le quitter pour remonter sur La Sauvetat en passant par Lavalprionde. Enfin, retour à note point de départ après deux heures et demi de rando, un bonne moyenne ! Nous nous retrouvons tous autour d'une bonne pression bien fraîche qui en plus nous est offerte.

 

vlcsnap-2012-07-25-21h34m20s227     Quarante kilomètres sur des chemins que je connais par cœur mais dans une ambiance du tonnerre. Et quel plaisir que de rouler « chez moi » en groupe lors d'une rando ! Il est loin le temps de ma première r ando de La Sauvetat où je roulais seul ! Cette matinée fut placée sous le signe de la rigolade, de la déconne et de la bonne humeur, que demander de plus ? Au niveau de la rando elle même, un circuit sans de grosses difficultés et même si le dénivelé reste assez élevé, le tout fut bien réparti. Des ravitaillement copieux et sympathiques, et un balisage suffisant mais parfois un peu léger, notamment lorsque le chemin repartait à contre sens. Rien de dramatique, fallait juste être un peu plus attentif.

 

 

On a aimé :

  • des ravitos dignes d'une table de resto

  • une bonne humeur communicative

  • on est chez moi bon sang !

 

On a moins aimé :

  • un balisage parfois léger

 

Circuit : 40 kms / Durée : 2h25 / Moyenne : 17,7 kms/h / D+ : 975

 

 

Commenter cet article