Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Sortie solo Lavaur-Sauveterre et nouveau VTT

20 Septembre 2009, 14:22pm

Publié par Piw

Voilà deux dimanches où il nous a été impossible de sortir en groupe, chacun ayant eu des obligations dans sa vie perso. Du coup, pas de photos ni de vidéo à se mettre sous la dent... Pour pallier à ce manque de nouveauté, je tenais quand même à vous présenter mon nouveau vélo, j'ai nommé un Rockrider 8.1 de chez Décathlon. Toutes les critiques que j'en ai lu ici et là furent toutes positives, ce qui me réconforta dans mon achat. Niveau technique, il est équipé de frein à disque hydrolique, de 27 vitesses, suspension avant avec blocage de la fourche au guidon, et pédales automatiques. Mais surtout, il est plus adapté à ma taille !!

 

 

Du coup, je lui fis faire sa première sortie lundi dernier. Ça fesait un moment que j'étais plus parti tout seul, et je dois dire que ça fait un peu bizarre au début... Donc, départ de chez moi direction Marsalou avec pour débuter cette chouette descente dans les cailloux, même si c'est pas terrible pour vous mettre en jambe... Un peu de chemin plat, et une fois la première maison passée, c'est parti pour la première côte de la journée qui remonte vers l'étang de Lavaur. Courte, mais très technique avec son putain de petit virage parsemé de grosses pierres ça et là, sans oublier les racines saillantes un peu plus loin... Arrivé sur la route, je décide d'emprunter le chemin qui monte à pic à travers le coteau et que j'avais déjà pris une fois avec Micka. Toujours aussi raide, les ronces et les buissons n'aidant pas vraiment à garder le rythme. Enfin arrivé en haut, me voilà non loin de Maleguise et du coupe feu qui redescend vers la route de Fontenilles-St Cernin. Chouette descente d'ailleurs qui vaut vraiment le coup. Une fois sur la route, je me met en quête d'un petit sentier que Micka m'avait fait découvrir et que j'avais trouvé vraiment sympa. Pas de bol, j'ai eu beau tourner et virer, impossible de le retrouver, la végétations denses n'aidant pas vraiment faut dire... Pas grave, on verra cet hiver... Demi-tour donc, direction le chemin qui remonte vers la route Fontenilles-Lavaur. C'est là que je me suis rendu compte que c'est pas vraiment la saison pour emprunter des chemins pas vraiment fréquentés... Mes bras et mes chevilles s'en souviennent encore... Pas bien grave, de là je décide de revenir sur Londie afin de prendre un chemin que je connais pas et qui se dirige vers Traban. Je me repère sans trop de problèmes, les balisages de « l'étoile » organisée à Blanquefort étant encore présents. Un chemin vraiment sympa si ce n'est ce foutu berger allemand qui montra les crocs une fois arrivé à Traban. Ni une ni deux, demi-tour (encore une fois), j'avais pas vraiement envie de ma faire croquer un mollet. Dommage, car le chemin est vraiment cool et permet de revenir sur Canut sans passer par la route... M'enfin, petite bifurcation par Baillargal avant de revenir vers Le Tuquet et d'emprunter la route en direction du coupe-feu qui ramène vers Mazon.

 

N'en ayant surement pas assez des ronces et des buissons, me voilà, à mi-chemin du coupe feu, prenant ce fameux sentiers qui longe la cabane des chasseurs et qui je me souviens n'était pas vraiment praticable la dernière fois... Encore une fois, c'est fort dommage, car il est bien sympa et la descente qui rejoins la route est tout bonnement magnifique. Rendu en bas de Canut, je décide de partir en direction de Sauveterre et pour se faire, un peu de route jusqu'à Mazon. Et c'est un peu après, à peine rentré dans les bois que ma roue de derrière me lacha... Pas grave mais râlant, un peu de bombe anti-crevaison et me voilà reparti. La dernière parti est plutôt tranquille, le chemin étant plutôt plat et praticable de Sauveterre à Fonsalade. Même si plusieurs hâltes furent nécessaires afin de redonner quelques coups de pompes dans la roue, la bombe y ayant fait comme un pet à la lune... Plus très loin de chez moi je décide d'emprunter le chemin qui longe la falaise et qui passe par les différentes fontaines de Lavaur. Un petit faux-plat qui en a pas l'air comme ça... Dernière difficulté, la fameuse descente du début mais en sens inverse, donc en côte, pour ceux qui suivent... Assez raide mais faisable en y allant tranquillement...

 

Et voilà, pour une sortie solo, ce fut quand même un joli petit circuit bien sympa si on excepte ce foutu chien...

Résultats des courses :

 

  • Kilométrage : 35 kms

  • Durée : ~ 2 heures 30 minutes

  • Gamelles : Piw (0,5)

  • L'homme de la matinée : MOI, évidemment !!

 

Sur ce, à dimanche prochain pour une autre sortie !

Votre serviteur, Piw


 

Commenter cet article