Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Entre Périgord et Quercy, les récits et vidéos de nos sorties VTT

Dans les forêts autour de Biron(24) du 29 décembre 2013

30 Décembre 2013, 16:59pm

Publié par Piw

- EPISODE 46 - FINAL


PLUIES ET SOLS DETREMPÉS !!

LA DERNIÈRE SORTIE DE L'ANNÉE...

 

vlcsnap-2013-12-30-17h31m10s97             Nous y voilà, le dernier dimanche de cette année 2013... Décidément, le temps passe à une telle vitesse, nous rendant à la fin d'une année avant même que l'on s'en soit rendu compte. Et pour conclure celle-ci, nous allons être accompagné par un ciel bien plus gris que la semaine dernière, avec d'épais nuages noirs se dessinant à l'horizon. Malgré tout, nous allons rouler au départ de Biron, démarrant un peu avant neuf heures. Nous serons trois ce matin, Stéphane en maître de cérémonie, Guillaume et moi-même. Cela tranche avec les « cohortes » que nous formions les semaines passées !

 

             C'est sous quelques fines gouttelettes de pluies que nous quittons Biron par la piste menant aux Potences. Nous laissons rapidement cette piste pour longer les ruines de Cante-Grel et nous enfoncer dans les bois de Verdony. Inutile de préciser que les chemins sont « terrifiants » ! De l'eau, partout, ça glisse énormément, bref, pas la peine de penser à vouloir battre des records de vitesse aujourd'hui et inutile d'espérer rentrer propre ! Nulle parcelle sèche, toute la nature transpire une humidité presque exagérée, et les nuages qui s'amoncellent au loin ne présagent rien de bon... Rapidement nous rejoignons la route sous Le Cambou, grâce à ce chemin rapide et très roulant. Nous entrons à présent sur les terres de la commune de Gaugeac. Par endroit, la terre se fait plus argileuse et les ornières plus prononcées. Nos trajectoires n'ont vraiment rien de contrôlés, si seulement le tout était contrôlable ! Maintes fois nos roues arrières partent dans des directions incongrues, quand ce n'est pas la roue avant qui décide de mener la danse. Des racines plus proéminentes auront raison de l'équilibre de Stéphane qui chutera en douceur sur le côté, ayant raté de peu cet arbre qui se tenait là.

vlcsnap-2013-12-30-17h31m59s70             Une courte portion de piste avant de trouver les traces du GR. Les nuages noirs que l'on apercevait au loin il y a peu sont à présent plus près qu'il n'y paraît. Formant une ligne sombre, ceux-ci seront sur nous dans peu de temps, en espérant que l'averse ne soit pas trop violente. L'on redescend vers Le Moulin de David, et déjà les premières gouttes commencent à nous arroser. La pluie ne cesse pas et nous entamons la longue remontée vers Les Potences. Par chance, l'averse n'est pas si forte que cela, l'air est de surcroît plutôt doux, l'ambiance n'est en réalité pas si mauvaise. Surtout que ces pluies ne vont pas tarder à cesser, au moment où nous quittons cette large piste pour entrer dans les Bois Haut. Pas de différence ici, ça glisse toujours autant. Autant dire que les poussages et les portages sont souvent de mise, au milieu de ces bois nus où l'atmosphère devient étrange sous ce ciel gris et bas. Nous ne nous éloignons jamais trop de Biron afin d'être rapidement sur place en cas d'un déluge malvenue.

 

             Un court passage de route et nous voilà à présent au départ de la longue descente vers les bas-fond du Fournet. Le chemin court au cœur d'une vaste forêt de pins, avant que le paysage ne s'éclaircisse et que le terrain se change en une profonde prairie dans ce vallon où le petit ruisseau de Clairfond prend sa source. Nous paraissons vraiment minuscule dans ce décor magistral qui a su conserver tout son charme naturel. Nous allons faire une petite boucle avant de rejoindre Raste. Déjà sur le retour, celui-ci ne nous ménagera pas vraiment. Sitôt que nous laissons Raste derrière nous, c'est une succession de courtes montées et descentes qui nous attend. Rien d'insurmontable en temps normal, mais l'état des chemins rend notre progression finalement bien difficile. A nouveau, c'est souvent à côté du vélo que certaines montées vont se faire, ainsi que certaines descentes vraiment techniques. Après ce petit détour dans les Bois Grand c'est par le chemin mainte fois emprunté que nous retrouverons Biron.

 

vlcsnap-2013-12-30-17h32m31s148             Un petit vingt-cinq kilomètres, c'est peu, mais ça vaut beaucoup ce matin tant les efforts à fournir pour avancer et garder un semblant d'équilibre furent énormes. C'est dans de telles conditions que les beaux jours nous manquent, que l'on se prend à rêver à rouler sur des chemins bien secs, dénués de toutes traces d'humidités, et dont la vitesse n'aurait d'égale que le plaisir de passages plus techniques et plus joueurs... Et oui, que de douces illusions en cette fin décembre, et pourtant, même en ces jours plus froid, plus dur, où le soleil ne fait que de brèves apparitions, même en ces jours, la nature est belle, et nous propose multitudes de choses dont il serait dommage de se priver ! Quelle meilleure saison que pour découvrir de nouveaux chemins et sentiers, d'ordinaire dissimulés par un feuillage abondant ? Quelle meilleure saison pour profiter quelques instants de la course de ces trois chevreuils effrayés par notre venue ? Quelle meilleure saison pour se perdre dans des forêts endormis, où écureuils, corbeaux et mésanges cohabitent à la recherche de leur nourriture quotidienne et où les chanterelles et autres champignons se dissimulent sous cet épais tapis de feuilles ? Malgré ses contraintes, l'hiver cache aussi des trésors. Certes moins inaccessibles que ceux des autres saisons, mais en poussant plus avant ses efforts l'on découvre toute la richesse de cette période où le temps lui même semble en suspend...

 

Votre serviteur, Piw

 

Circuit : 25 kms / Durée : 2h10 / Moyenne : 11,3 kms/h / D+ : 420

 

Ainsi s'achève cette année, une année riche, encore plus que les précédentes, riche de nouvelles rencontres, riche de nouveaux chemins, riche de paysages uniques et magnifiques, riche d'une chaleur humaine incroyable, de rires, de joies de vivre, et finalement, riche de simplicité...

 

A présent, rendez-vous en 2014 pour le commencement d'une nouvelle année assurément toute aussi riche et grandiose que le fut 2013 !

 

bd291213


Commenter cet article